Angela Merkel et François Hollande veulent prolonger les sanctions contre la Russie



Les sanctions économiques de l'UE ont été imposées en juillet 2014 après la destruction du vol MH17 de la Malaysia Airlines au-dessus de l'Ukraine © Malaysia Airlines
Les sanctions économiques de l'UE ont été imposées en juillet 2014 après la destruction du vol MH17 de la Malaysia Airlines au-dessus de l'Ukraine © Malaysia Airlines
Angela Merkel et François Hollande se sont prononcés mardi 13 décembre en faveur d'une prolongation des sanctions de l'UE contre la Russie sur l'Ukraine lors du sommet européen de cette semaine à Bruxelles, en dépit du débat qu'elles suscitent en Europe. "Il va être nécessaire que les sanctions contre la Russie soient prolongées" lors du sommet de ce jeudi 15 décembre, a déclaré la chancelière allemande en marge d'entretiens à Berlin avec le président français, alors que certains pays européens critiquent l'efficacité et le coût économique de ces mesures. "Dès lors qu’il n’y a pas d’efforts, pas de progrès, qu’il y a toujours les mêmes blocages, je suis favorable comme la chancelière à ce que les sanctions puissent être prolongées", a dit pour sa part François Hollande. "Nous devons continuer à faire appliquer les accords de Minsk", censés mettre fin au conflit dans l'Est de l'Ukraine entre forces loyalistes et rebelles prorusses, "et dès lors qu’ils ne le sont pas, à poursuivre le système des sanctions, même si ce n’est pas la formule qui devrait être permanente", a-t-il ajouté. Imposées en juillet 2014 après la destruction du vol MH17 de la Malaysia Airlines au-dessus de l'Est séparatiste de l'Ukraine (298 morts, en majorité néerlandais), ces lourdes sanctions économiques de l'UE, ciblant les secteurs de l'énergie, de la défense ou encore des banques russes, ont été régulièrement reconduites depuis deux ans. Actuellement en vigueur jusqu'au 31 janvier 2017, elles font l'objet de débats parmi les États membres, notamment en Italie, car elles ont entraîné des mesures de rétorsion russes frappant en particulier les agriculteurs européens.
À Moscou, un des adjoints du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, a parlé mardi 13 décembre d'"annonces cyniques et contreproductives" de la part des dirigeants français et allemand. "La Russie fait tout son possible pour relancer le processus de mise en œuvre des accords de Minsk, actuellement au point mort à cause des autorités de Kiev", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigori Karassine. Les sanctions économiques européennes sont un des volets des mesures punitives décidées par l'UE depuis deux ans et demi contre Moscou pour sanctionner l'annexion jugée illégale de la Crimée et les atteintes à l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Kiev et Moscou se rejettent la responsabilité de la violation des accords de Minsk. Berlin et Paris ont affiché leur fermeté sur les sanctions russes alors qu'au même moment le président élu américain Donald Trump a nommé à la tête de sa diplomatie, Rex Tillerson, le PDG du géant pétrolier ExxonMobil, qui a des liens étroits avec la Russie. Rex Tillerson, 64 ans, qui connaît personnellement le président russe, Vladimir Poutine, devrait être chargé de normaliser les relations avec la Russie, mises à mal par l’annexion de la Crimée et le différend entre Washington et Moscou sur la guerre en Syrie.

AFP

Mercredi 14 Décembre 2016



Lu 353 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse