Anvers a battu en 2014 un nouveau record de trafic


Le port d'Anvers a achevé l'année 2014 sur un trafic global de 198,8 millions de tonnes. Une activité qui se situe en progression de 4,2 % par rapport à 2013. Ce chiffre, considéré par l'autorité portuaire comme un nouveau record, a été porté par le conteneur et les vracs liquides.


Le port d'Anvers a traité 8,96 millions de conteneurs (EVP) en 2014, en hausse de 4,5 % © Port of Antwerp
Le port d'Anvers a traité 8,96 millions de conteneurs (EVP) en 2014, en hausse de 4,5 % © Port of Antwerp
En 2014, à 108 millions de tonnes, l'activité conteneurisée a progressé à Anvers de 5,6 % et les vracs liquides ont augmenté de 5,4 %. Le nombre d'EVP a enregistré une hausse de 4,5 % pour s'établir à 8,96 millions. En revanche, le conventionnel et les vracs solides ont constitué le revers de la médaille puisqu'ils ont enregistré un recul. Les vracs liquides, de leur côté, ont achevé l'année sur une hausse de 5,4 % pour s'établir à 62,7 millions de tonnes. Cette progression est loin d'être aussi spectaculaire que celle de 2013 où elle s'était élevée à 31,4 %.
Grâce à la bonne tenue de l'activité de certain acteurs, l'export a bondi de 17,8 %. En revanche, l'import est resté stable par rapport à l'année précédente.
En 2014, le cluster pétrochimique anversois a fait parler de lui à plusieurs reprises. Selon la direction du port, l'américain ExxonMobil a annoncé un investissement d'un milliard de dollars US dans la raffinerie qu'il possède dans le port flamand. La nouvelle unité a vocation à convertir du pétrole à haute teneur en soufre en carburants (diesel et gasoil) conformes aux nouvelles législations. Quant au français Total, il investit un milliard d'euros pour son usine locale. Le port d'Anvers a l'ambition de développer sa plateforme pétrochimique. Dans cet objectif, il a donc créé un groupe de travail "Pétrole et chimie", dont l'ambition est d'attirer d'autres investisseurs internationaux.
De son côté, le conventionnel a baissé de 3,3 % et ne devrait pas dépasser 9,75 Mt pour les douze mois. Quant au ro-ro, il a reculé de 1,2 %, à 4,51 Mt, tiré vers le bas par la baisse du trafic automobile. Au total, 1,2 million de voitures ont transité par le port anversois au 31 décembre. La perte de trafic est attribuée à Ebola en Afrique de l'Ouest, aux troubles politiques au Proche-Orient et à la crise économique en Amérique latine (Argentine et Brésil).
En cumul sur les douze mois, les vracs solides se sont contractés de 4,9 %. Ils ont fini l'année sur un trafic annuel de 13,67 Mt. Cette tendance baissière est due à la diminution de trafic de charbon à l'import. Selon la direction de l'établissement portuaire, la fermeture de plusieurs centrales thermiques alimentées au charbon (situées à proximité du port) est la principale raison de cette baisse de tonnage en 2014. Elle ne s'attend pas à un revirement de situation.

265 escales de méga porte-conteneurs

Pendant l'année 2014, 13.978 navires au long cours ont fait escale à Anvers. Un nombre inférieur de 1,7 % par rapport à 2013 mais la capacité globale a progressé de 1,5 % pour atteindre 334,68 millions de tonneaux de jauge brute (tjb). Selon les données provisoires, le nombre de porte-conteneurs géants (à partir 10.000 EVP ) devait s'élever en 2014 année à 265, soit 67 de plus que l'an dernier. Selon l'autorité portuaire, la croissance est particulièrement distincte dans la catégorie des plus de 13.000 EVP. La direction du port scaldien a relevé 80 navires ayant fait escale à Anvers cette année. Cette semaine, le "Morten Maersk", une unité cellularisée de 18.000 EVP opérée par Maersk Line, est attendue le 7 janvier par les professionnels portuaires locaux.

 

Vincent Calabrèse

Lundi 5 Janvier 2015



Lu 686 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse