Anvers développe des services fluviaux intra-portuaires


Dédié aux mouvements de conteneurs dans l'enceinte du port d'Anvers, le Premium Barge Service se développe avec le lancement d'une nouvelle ligne. Ce renforcement coïncide avec le démarrage de tests sur l'alimentation électrique des unités fluviales à l'aide de bornes à quai.


© Port d'Anvers
© Port d'Anvers
Depuis le mois de mai, le service fluvial conteneurisé intra-portuaire opéré à Anvers sous le nom Premium Barge Service compte une seconde rotation. Sur appel à projet lancé en 2013 par l'autorité portuaire flamande, Antwerp Port Shuttle (APS), exploitant déjà la première ligne, a été retenu pour cette extension. Filiale commune de Van Uden, Euroports et Shipit, APS assure avec cette seconde boucle une desserte fluviale régulière entre le port du Pays de Waes, situé après l'écluse de Kallo, et les terminaux à conteneurs d'Anvers implantés sur les deux rives de l'Escaut. Bénéficiant d'une aide financière versée par le port flamand pendant sa phase de lancement, ce nouveau service fluvial est quotidien et opéré à horaires fixes pour le passage des écluses et les escales sur les terminaux.

Réduire l'empreinte carbone du port

Lancé en 2010, la première boucle du Premium Barge Service relie chaque jour également les terminaux à conteneurs sur l'Escaut aux darses Deurganck sur sa rive gauche et Delwaide sur sa rive droite. Soutenu par l'autorité portuaire d'Anvers, le développement de cette offre fluviale conteneurisée intra-portuaire vise à diminuer les circulations routières et ses nuisances. Il s'inscrit dans le cadre du "Masterplan pour la batellerie" du port qui ambitionne une augmentation de la part de la voie d'eau dans les pré et post-acheminements de conteneurs de 36 % en 2013 à 42 % d'ici 2030.
Pour accompagner cette croissance et lutter en parallèle contre les émissions polluantes, l'autorité portuaire d'Anvers est à l'initiative d'un projet pilote facilitant l'accès à des bornes électriques par les bateliers. Sept bornes ont ainsi été déployées fin avril sur le bassin Noordkasteel qui limitent l'emploi des moteurs diesel des unités fluviales, et donc leurs émissions, pour générer de l'électricité à quai. Le test en cours permet également aux bateliers de suivre en ligne leur consommation, et comprend un paiement simplifié intégré à la facturation mensuelle de leurs droits de port.

Érick Demangeon

Mardi 3 Juin 2014



Lu 378 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse