Anvers inaugure la plus grande écluse du monde


D’un coût de 382 millions d’euros, la nouvelle écluse Kieldrecht offre à Anvers les moyens de son développement futur en rive gauche de l’Escaut. Son exploitation commerciale est prévue en juillet.


© Jan de Nul
© Jan de Nul
Après cinq ans de travaux, l’écluse Kieldrecht a été livrée dans les temps à trois mois près. Une performance au regard des dimensions de l’ouvrage qui en font la plus grande écluse du monde avec une longueur de 500 mètres pour une largeur de 68 mètres et un tirant d’eau de 17,8 mètres !

"Nouvelle écluse Kieldrecht sur la rive gauche de l’Escaut"


Au-delà de la prouesse technique, l’écluse Kieldrecht est un nouvel outil stratégique pour le développement et la fiabilité du port en rive gauche de l’Escaut. Son exploitation commerciale prévue en juillet supprime en effet le goulet d’étranglement pour accéder à la zone portuaire du Waasland accessible, jusqu’à présent, par l’unique écluse de Kallo avec, parfois, plusieurs heures d’attente pour les navires. Les dimensions de la nouvelle infrastructure garantissent en outre le passage des porte-conteneurs de nouvelle génération sans difficulté. Elles confortent ainsi le projet d’extension du port sur la zone à marée baptisée Saeftinghedok située en rive gauche de l’Escaut.

382 millions d’euros

Financée par le gouvernement flamand (75 %) et par l’autorité portuaire d’Anvers (25 %), la construction de l’écluse Kieldrecht  représente un investissement de 382 millions d’euros. Les deux financeurs ont bénéficié de prêts versés par la Banque européenne d’investissement à hauteur de 160,3 millions d’euros et par la banque KBC pour 71,3 millions d’euros. Via le programme RTE-T, l’Europe a accordé de son côté une subvention de 5 millions d’euros. Sa réalisation a été confiée à un consortium composé de Jan de Nul, CEI de Meyer, Betonac, Herbosch-Kiere et Antwerpse Bouwwerken. En parallèle, les services techniques du gouvernement de Flandres ont mené les études pour déterminer les effets des courants lors de la phase de construction et d’exploitation de l’ouvrage. Quant aux pilotes du port d’Anvers, ils ont suivi un entraînement à la conduite des navires dans la future écluse sur simulateur.

Érick Demangeon

Vendredi 17 Juin 2016



Lu 487 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse