Anvers : la liaison ferroviaire fret Liefkenshoek est opérationnelle


Après l'approfondissement de l'Escaut qui lui garantit un accès aux nouvelles générations de navires, le port d'Anvers renforce ses capacités dont intermodales. La liaison ferroviaire fret Liefkenshoek achevée, l'an prochain MSC occupera son nouveau terminal sur la darse Deurganckdok à proximité. Et d'ici 2016, le port comptera la plus grande écluse d'Europe.


Darse à marée Deurganckdok hébergeant l'Antwerp Gateway Terminal et, à compter de mi-2015, le PSA Antwerp Deurganck Terminal opéré par PSA Antwerp pour MSC © Érick Demangeon
Darse à marée Deurganckdok hébergeant l'Antwerp Gateway Terminal et, à compter de mi-2015, le PSA Antwerp Deurganck Terminal opéré par PSA Antwerp pour MSC © Érick Demangeon
Au terme de six années de travaux, le gestionnaire d'infrastructures ferroviaires belge Infrabel a inauguré le 9 décembre le "Liefkenshoek". De 16,2 km incluant le plus long tunnel ferroviaire de Belgique (6 km) creusé à 40 mètres sous l'Escaut, cette liaison destinée au transport de fret entrera en service le 14 décembre. Elle reliera la rive gauche du port, dont sa darse à marée Deurganckdok et ses installations industrielles et pétrochimiques bordant le Waaslandkanaal, à la gare de triage d'Anvers-Nord sur sa rive droite. Évitant le tunnel ferroviaire Kennedy ainsi que les axes sur Berchem et Schijnpoort saturés, les trains de marchandises gagneront entre 40 minutes à 24 heures de temps de parcours !

Écluse Deurganckdok en cours d'aménagement jusqu'en 2016 © Érick Demangeon
Écluse Deurganckdok en cours d'aménagement jusqu'en 2016 © Érick Demangeon
L'ouverture de cette nouvelle liaison coïncide aussi avec le regroupement des activités de MSC avec le concours de l'opérateur PSA Antwerp sur la darse Deurganckdok. Cette réorganisation sera achevée d'ici mi-2015 avec la création du nouveau terminal PSA Antwerp Deurganck... situé juste en face de l'Antwerp Gateway Terminal traitant l'essentiel des flux de Maersk Line sur le port belge. Localisés au même endroit, les deux partenaires de l'alliance 2M généreront 70 % de ses flux conteneurisés (9 M EVP escomptés en 2014). La liaison "Liefkenshoek" facilitera alors leurs pré et post-acheminements par chemin de fer. "Elle jouera un rôle majeur dans l'objectif du port de porter la part du ferroviaire de 7 à 15 % dans ses trafics conteneurisés d'ici 2030", souligne l'autorité portuaire flamande, dont le réseau ferré géré par Infrabel compte plus d'un millier de kilomètres.

Systèmes de sécurité inédits

Fruit d'un partenariat public-privé, la construction de la nouvelle liaison ferroviaire représente un investissement de 873 millions d'euros. Autour du consortium Locorail composé des sociétés BAM PPP, CFE et Vinci Concessions, les acteurs privés ont contribué à hauteur de 690 millions au financement du projet incluant une aide de 107 millions allouée par le gouvernement flamand. Sur fonds publics, Infrabel a complété le tour de table à hauteur de 183 millions d'euros. Durant les trente-huit prochaines années, Locorail assurera l'entretien de la liaison et sa mise à disposition auprès du gestionnaire d'infrastructures ferroviaires belge contre une redevance de disponibilité de l'ordre de 51 millions d'euros par an. À échéance de la concession soit en 2051, sa propriété lui sera alors transférée.

"Doubler la part du ferroviaire d'ici 2030"


Une part de ce financement a été consacrée au déploiement de systèmes de sécurité dont de détection et de contrôle d'accès ainsi que de vitesse (ETCS) et de ventilation. Sous vidéosurveillance 24 h/24, les tunnels de la liaison sont équipés en outre d'un système automatique, unique en Europe, d'extinction à l'aide de mousse. "Ce dispositif peut en 3 minutes remplir de mousse n'importe quelle section des tunnels", précisent Infrabel et l'autorité portuaire.

Nouvelle inauguration en 2016

Avec un tirant d'eau de 13,5 mètres garanti toutes marées et de plus de 16 mètres en marée haute, le port d'Anvers poursuit en parallèle l'aménagement de l'écluse Deurganckdok. D'ici 2016, elle offrira un second accès au Waaslandkanaal. D'une longueur de 500 mètres pour une largeur de 68 mètres et une profondeur de près de 18 mètres, ce nouvel aménagement en cours de réalisation représente un investissement de 382 millions d'euros.

Érick Demangeon

Jeudi 11 Décembre 2014



Lu 605 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse