Anvers vers sa meilleure performance


Le deuxième port européen est parti pour battre son record de trafic annuel en 2011, après un premier semestre en hausse de 10 %. Tous les segments ont progressé, surtout les vracs liquides et solides.


© Antwerp Port Authority
© Antwerp Port Authority
Le port d'Anvers a réalisé une belle progression au premier semestre (+ 10 %), manutentionnant 95,87 millions de tonnes (Mt) de marchandises, contre 87 Mt au cours des six premiers mois de l'année dernière.

53 Mt de fret conteneurisé
 
Sur la période, le deuxième port d'Europe a vu croître l'ensemble de ses trafics. Les conteneurs, qui font partie de ceux ayant connu la plus faible hausse, ont augmenté de 3,4 % en tonnages, et de 4,3 % en termes d'équivalents vingt pieds chargés et déchargés, soit 4,4 millions d'Evp. Avec 53 Mt, le conteneur représente encore plus de la moitié du trafic d'Anvers. «Ce secteur s'est particulièrement bien repris après la récession, ont commenté les autorités portuaires. Il avait déjà dépassé l'année dernière le record (en tonnage) établi en 2008. En 2010, Anvers avait signé la plus forte croissance sur le range Nord».
Le reste des marchandises diverses a bénéficié de progressions à deux chiffres. Ainsi, les volumes de conventionnel ont augmenté de 16,9 % pour atteindre 6,4 millions de tonnes. La forte progression de l'acier (+ 48 %), principale composante de ce trafic avec 4,4 Mt, a fait mieux que compenser la chute du trafic de papier et de cellulose (- 44,5 % à 0,4 Mt). Le port anversois note même que les importations d'acier ont plus que doublé. Quant aux fruits, ils ont gagné 3,2 % (0,7 Mt), alors qu'ils étaient restés stables au moment de la récession.

«De nombreux investissements dans le secteur pétrochimique»

Le fret roulier s'est donc placé dans la même tendance, avec une hausse de 15,8 % entre janvier et juin, pour un total de 2,1 Mt traitées. Le nombre de véhicules a, lui, augmenté de 19,1 % avec 526.841 voitures transportées depuis ou vers le port belge.
 

Les vracs en hausse de 21,5 %
 
Globalement, les marchandises en vrac ont connu une forte hausse, de 21,5 %, atteignant 24,3 Mt. Dans le détail, les vracs liquides, qui comptent pour la plus grande part de cette catégorie, en ont assuré presque toute la croissance avec une poussée de 31,8 % (24,2 Mt). Dans ce segment, on trouve des produits pétroliers en forte augmentation (+ 42,2 %, à 15,7 Mt), ainsi que du pétrole brut en croissance de 17,1 % (2,5 Mt) et des produits chimiques en hausse de 16,8 % (5,8 Mt).
Pour la direction de l'établissement, ces résultats traduisent la position d'Anvers comme principal pôle pétrochimique en Europe. «Le secteur continue de se développer rapidement, avec des sociétés qui investissent dans des infrastructures et des systèmes d'énergie renouvelable. En 2011, s'est produite une extension significative des sites de stockage pour produits pétroliers grâce à la participation notamment de Sea-Invest, Oiltanking et Atpc. De leur côté, Itc Rubis et NoordNatie Terminals ont construit de nombreux réservoirs pour l'industrie chimique, ce qui a coïncidé avec la reprise générale du secteur».
Pour ce qui est des vracs secs, leur croissance a été beaucoup plus modeste, 2,3 %, à 10 Mt. Cette évolution a été obtenue grâce au dynamisme des charbons (+ 8,4 %, à 2,8 Mt), des engrais (+ 7,4 %, à 2,5 Mt) et, dans une moindre mesure, des sables et graviers (+ 0,8 %, à 0,8 Mt). Car, dans le même temps, les volumes de minerais et de ferraille suivaient la tendance inverse (respectivement -3,7 %, à 1,6 Mt et - 11,3 %, à 0,6 Mt).
Sur le premier semestre, le port d'Anvers a enregistré une hausse de 7,3 % du nombre de ses escales (7.745), avec une augmentation de 13,4 % des jauges brutes cumulées (158,68 Mt).
Il a aussi constaté une augmentation de 4,8 % du nombre de tâches pour les dockers depuis janvier (794.232) comparé aux six premiers mois de 2010.

Franck André

Mardi 9 Août 2011


Tags : anvers, maritime, port



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse