ArcelorMittal : situation encore plus morose en 2013


ArcelorMittal a évoqué lundi 19 novembre une "situation encore plus morose en 2013 qu'en 2012" pour une partie de ses activités en Europe, sans apporter d'informations sur d'éventuels repreneurs pour les hauts-fourneaux de Florange, en Moselle, à onze jours de la clôture des offres, laissant les syndicats doublement inquiets.


© ArcelorMittal
© ArcelorMittal
Lors d'un Comité central d'entreprise extraordinaire à Paris, portant sur la situation économique et industrielle de la zone "Atlantique et Lorraine", la direction d'ArcelorMittal a dépeint "un tableau assez sombre", selon Jean-Marc Vécrin (CFDT). Elle a indiqué que "la situation serait encore plus morose en 2013 qu'en 2012" dans la "BD Nord", zone qui inclut le Nord de la France, l'Allemagne et la Belgique, comprenant onze hauts-fourneaux, dont cinq actuellement à l'arrêt (deux à Florange, deux à Liège en Belgique et un à Dunkerque), selon François Pagano (CFE-CGC). La direction a annoncé que "le haut-fourneau n° 2 de Dunkerque (à l'arrêt pour maintenance depuis août) ne redémarrerait pas en janvier", a ajouté M. Pagano, car "pour l'instant, les six hauts-fourneaux en activité dans la zone suffisent à répondre à la demande", selon elle. ArcelorMittal a confirmé la poursuite des arrêts du haut-fourneau de Dunkerque et de la ligne de traitement de l'acier "packaging" de la partie "aval" de Florange, ainsi que des mesures de chômage partiel les accompagnant, arguant d'une situation économique dégradée.
Au troisième trimestre, le leader mondial de la sidérurgie s'est enfoncé dans le rouge, enregistrant une perte nette de 709 millions de dollars. "On s'inquiète vraiment pour toute la sidérurgie, pas seulement pour Florange", a commenté M. Vécrin. Alors que début novembre, la direction évoquait une poignée de candidats potentiels en lice pour la reprise des hauts-fourneaux de Florange, lundi, "ils nous ont dit que la situation n'avait absolument pas évolué et qu'il n'y avait eu aucune visite du site", a rapporté M. Vécrin. "À dix jours de la date de clôture du dépôt des dossiers prévue le 30 novembre, nous sommes très inquiets", a-t-il ajouté. "La direction ne nous a pas donné de nouvelle date de CCE, il n'y a plus de calendrier fixé, ce qui nous laisse très perplexes", a renchéri M. Pagano.
À Liège, des salariés ont rejeté le plan social qui accompagne la fermeture de la "phase à chaud", actée en octobre 2011, et ont entamé une grève de vingt-quatre heures lundi.

Anne-Sophie Labadie

Mardi 20 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse