Arrestations après les explosions de Tianjin



Les propriétaires de l'entrepôt de produits chimiques de Tianjin d'où sont parties les explosions meurtrières avaient utilisé les noms d'amis pour camoufler leur identité et leurs connexions politiques - l'un d'eux étant le fils d'un ex-chef de la police local. Dix responsables de l'entreprise Tianjin Rui Hai International, à qui appartenait l'entrepôt incriminé sur le port de Tianjin, ont été arrêtés après les déflagrations géantes survenues dans la nuit de mercredi 12 à jeudi 13 août. La catastrophe a fait au moins 114 morts. L'agence officielle Chine nouvelle a eu accès à certains des suspects. Parmi eux, Dong Shexuan, 34 ans, le fils d'un ancien chef de la police du port de Tianjin. Il contrôlait 45 % des parts de Rui Hai, mais celles-ci étaient au nom d'un camarade d'études. Le reste de l'entreprise appartenait à Yu Xuewei, un ancien dirigeant du groupe public Sinochem, géant chinois de l'industrie chimique. Lui aussi s'était dissimulé derrière un prête-nom, en l’occurrence un proche ami. "J'ai demandé à mon condisciple de garder ces actions en mon nom, à cause de mon père. Si la nouvelle que je faisais ce genre d'investissements s'était ébruitée, cela aurait pu avoir des répercussions néfastes", a expliqué Dong Shexuan. Quelque 700 tonnes de cyanure de sodium, un composant hautement toxique, étaient conservées dans cet entrepôt, à moins de 1 km de zones habitées et d'axes routiers importants - ce qui est prohibé par les règles de sécurité chinoises en vigueur.
Dong Shexuan a reconnu avoir utilisé ses relations politiques pour faire en sorte que soient délivrés tous les permis nécessaires et pour passer sans encombre les inspections. "Mes connexions sont dans la police et chez les pompiers. J'allais rencontrer des responsables des brigades de pompiers du port de Tianjin, j'allais leur donner des fichiers, et très vite, je recevais leur feu vert", a déclaré Dong Shexuan. Tianjin Rui Hai International Logistics a par ailleurs opéré sans licence pendant neuf mois, jusqu'à juin dernier, a ajouté Chine nouvelle. "Après l'expiration de notre premier permis, nous avons fait une demande d'extension. Mais en attendant, nous n'avons pas arrêté nos activités", a commenté candidement Yu Xuewei. "Nous ne pensions pas que c'était vraiment un problème. Beaucoup d'autres firmes le font aussi", a-t-il ajouté. Sinochem, son ancien employeur, possède deux entrepôts de produits dangereux près du site des explosions géantes, violant également les réglementations chinoises sur la sécurité, a affirmé de son côté l'ONG environnementale Greenpeace. Parallèlement, a été ouverte une enquête pour corruption à l'encontre du directeur de l'administration d'État chargée de la sécurité au travail. Ces informations sont diffusées alors que Pékin cherche à mettre l'accent sur les manquements de responsables locaux, s'efforçant de détourner la colère populaire et les dénonciations de défaillances plus générales au niveau national.

AFP

Jeudi 20 Août 2015



Lu 223 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse