Au Brésil, l'aéronautique veut sortir de la zone de turbulence


Rio de Janeiro accueille son premier grand salon aéronautique, une tentative de montrer les capacités du secteur à voler toujours plus haut, alors que le Brésil est plongé dans la pire récession de son histoire.


L'International Brazil Air Show (Ibas), du 29 mars au 2 avril, à l'aéroport de Rio de Janeiro © Ibas
L'International Brazil Air Show (Ibas), du 29 mars au 2 avril, à l'aéroport de Rio de Janeiro © Ibas
Au Brésil, le secteur de l'aéronautique veut sortir de la zone de turbulence. Le pays a organisé son premier salon aéronautique : l'International Brazil Air Show (Ibas), qui a ouvert mercredi 29 mars et se déroule jusque dimanche 2 avril, à l'aéroport de Rio de Janeiro. "C'est le moment idéal pour organiser ce genre de salon. En ce moment de crise, il faut resserrer les rangs, les gens doivent se rencontrer", explique Paula Faria, directrice de l'Ibas.

La flotte a chuté de 727 avions à 686 en 2016

Selon l'Institut brésilien d'aviation, le secteur n'est pas sorti indemne du marasme économique qui touche le pays depuis deux ans : la flotte d'avions commerciaux a chuté de 727 à 686 en 2016. Malgré la crise, le président de l'institut, Francisco Lyra, considère que l'industrie aéronautique est "résistante" et que le Brésil est un terrain propice aux investissements dans le transport aérien. "Dans ce pays qui a la taille d'un continent, le seul moyen de transport pratique et efficace est l'avion", rappelle le dirigeant.
"Le Brésil traverse la pire crise de son histoire, mais nous observons déjà des signes de récupération et les indicateurs inspirent un peu plus à l'optimisme", indique Rafael Alonso, président d'Airbus pour l'Amérique latine et les Caraïbes. Selon lui, même si certaines compagnies aérienne locales ont retardé leurs commandes à cause de la chute du nombre de passagers, l'émergence d'une nouvelle classe moyenne représente un vrai potentiel. "Au Brésil, la moyenne de voyages aériens est inférieure à 0,5 par an et par habitant, mais, selon nos prévisions, ce chiffre va au moins doubler d'ici 2035", estime Rafael Alonso.
Gustavo Teixeira, directeur des ventes pour l'Amérique latine du constructeur d'avions brésilien, Embraer, le fait que l'entreprise soit aussi tournée vers les marchés étrangers a permis de minimiser les effets de la crise. "Notre siège est ici au Brésil, mais nous pensons de façon globale", a-t-il affirmé à bord du nouveau jet Legacy 500, un bimoteur pour douze passagers vendu pour environ 21,5 millions de dollars. Acteur de plus en plus incontournable dans le marché des jets privés, Embraer est le troisième fabricant d'avions au monde, après Boeing et Airbus.

AFP

Jeudi 30 Mars 2017



Lu 439 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 13:05 L'aéroport de Sainte-Hélène, bouée de sauvetage €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse