Auvergne-Rhône-Alpes : 120 millions sur cinq ans pour les voies ferrées


La Région Auvergne-Rhône-Alpes a prévu d'annoncer d'ici la fin du mois "un plan de sauvetage" de 120 millions d'euros pour les lignes ferroviaires sur cinq ans.


En France une ligne ferroviaire a 33 ans de moyenne d'âge © AECOM
En France une ligne ferroviaire a 33 ans de moyenne d'âge © AECOM
Le vice-président transports de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Patrick Mignola, a annoncé lundi 12 septembre "un plan de sauvetage" de 120 millions d'euros pour les voies ferrées sur cinq ans. "Il faut améliorer les infrastructures" car en France "une ligne ferroviaire a 33 ans de moyenne d'âge", a expliqué Patrick Mignola, citant dans la région des problèmes notamment sur les lignes autour d'Aurillac, de Montluçon ou entre Saint-Étienne et Clermont-Ferrand ou Grenoble et Gap.

Les voies n'ont pas été laissées à l'abandon

Et ces lignes, parce qu'elles sont en retard, engendrent d'autres retards, a-t-il ajouté. La Région va en conséquence "présenter un plan de sauvetage fin septembre" de "quasiment 120 millions d'euros" sur cinq ans, soit "un doublement des investissements" prévus. Parmi les investissements envisagés, Patrick Mignola a cité le nœud ferroviaire de Saint-André-le-Gaz (Isère) qui sert notamment pour deux lignes "malades", celle de Lyon-Grenoble et de Lyon-Chambéry avec des travaux attendus pour fin 2017. Il a également cité pour 2019-2020, la construction d'une voie nouvelle à la gare Part-Dieu de Lyon ou la création d'une "seconde gare souterraine" sur le modèle du parking Méditerranée de la gare de Lyon à Paris.
Dans un rapport interne datant de mars et rendu public en mai, SNCF réseau estimait que les 1.336 km de petites lignes de la région Auvergne-Rhône-Alpes nécessitaient d'importants investissements pour être encore exploitées. Ce diagnostic avait été commandé par le précédent exécutif régional, désormais dirigé par Laurent Wauquiez (LR).
Les voies n'ont pourtant pas été laissées à l'abandon. Le gestionnaire du réseau ferroviaire français a investi entre 2008 et 2015 150 millions d'euros, auxquels s'étaient ajoutés l'effort réalisé par la Région Auvergne dans le cadre du Plan Rail (210 millions d'euros) et les divers contrats de plan État-région (CPER) avec l'Auvergne et Rhône-Alpes (180 millions d'euros au total).
À l'issue de cette publication, Patrick Mignola estimait que "pour le simple maintien à niveau du réseau", "200 millions d'euros" étaient nécessaires sur cinq ans, souhaitant que soit revu dans ce contexte le contrat plan État-Région pour financer ces futurs travaux.

AFP

Mardi 13 Septembre 2016



Lu 292 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse