Axe Seine : dernière ligne droite pour le déploiement d’AP+


Achevé fin 2011, le déploiement d’AP+ sur les terminaux à conteneurs franciliens crée une nouvelle communauté portuaire entre Paris, Rouen et Le Havre. Présentés lors du dernier Riverdating à Paris, ses avantages sont multiples en termes de simplifications et de réduction de coûts.


© Ports de Paris
© Ports de Paris
Selon Olivier Richard, responsable international à SRS, organisateur de transport pour le groupe Auchan et plusieurs grands distributeurs, «le remplacement du titre de transit par le manifeste permis par AP+ divise par trois les temps de traitement. Ils sont désormais ramenés à 15 minutes par conteneur. En termes de coûts associés, le gain est de même ampleur passant de 40 à 15 euros environ».

"Coûts et temps de traitement divisés par trois"



Avec 10.000 EVP traités l’an passé dont la majorité ont emprunté la voie d’eau, les économies engendrées sont significatives. En son temps, elles ont d’ailleurs été confirmées par le port de Rouen qui estimait à 30 euros par conteneur le gain obtenu sur les traitements administratifs et douaniers grâce à AP+. L’anticipation jusqu’à 36 heures des procédures douanières et la délivrance accélérée des attestations d’exportation sont d’autres avantages de trésorerie cités par Michel David, de Paris Terminal SA et président de l’association Axe Seine logistique, chargée de déployer l’outil en Île-de-France. «Avec le manifeste, le délai de dédouanement passe en outre à quarante-cinq jours à partir du premier vu à quai contre vingt jours avec le titre de transit», fait-il remarquer.

Atout pour les ports hauts-normands

Destiné aux trafics conteneurisés, le déploiement francilien d’AP+ est stratégique pour Le Havre. Avec un objectif de 5 millions EVP d’ici 2020, l’un des défis du port haut-normand concerne le passage portuaire rapide et massifié des boîtes avec l’hinterland. «AP+ améliorera la sortie des marchandises sur les terminaux havrais. À cet atout en termes de productivité, s’ajoutent des gains de fiabilité et de sécurité dans les échanges des données. L’ensemble de ces avantages apporteront une nouvelle attractivité à la voie d’eau face à la route», explique Sébastien Roux, représentant le GPMH en Île-de-France. Coûteux et problématique sur les terminaux des ports de mer, le stationnement des conteneurs est un autre poste d’économies escompté. «Ce stockage pourra se faire sur les terminaux intérieurs qui bénéficient d’une franchise plus importante et de loyers moins élevés», intervient Gilles Peyrot, directeur des lignes fluviales Logiseine. Accessible aux opérateurs de terminaux, transitaires, commissionnaires et organisateurs de transports combinés fluviaux, AP+ «pourra à terme être ouvert aux chargeurs qui organisent eux-mêmes leurs opérations de transit», confie Michel David.

Érick Demangeon

Vendredi 16 Décembre 2011





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse