Baisse du transit ferroviaire dans les Alpes


Les faiblesses de l’économie italienne et des fermetures temporaires d’axes ferroviaires ont entraîné un recul du trafic fret de transit européen dans les Alpes suisses en 2012.


© CFF Cargo
© CFF Cargo
La diminution du fret transalpin atteint 6,4 %, soit un total transporté de 37,5 millions de tonnes, souligne le ministère suisse des Transports. Elle s’explique par la conjoncture économique, en particulier les difficultés de l'Italie voisine et un commerce extérieur suisse peu dynamique avec l’Europe, du moins début 2012.
Les deux modes sont orientés à la baisse, le rail un peu davantage que la route toutefois. Il recule de 7,5 % (23,7 millions de tonnes) contre - 4,5 % pour la route (13,8 millions de tonnes). Cette moindre performance est moins due aux types de marchandises transportées qu’aux conditions de circulation. La ligne du Saint-Gothard a été interrompue pendant la quasi-totalité du mois de juin en raison d’un éboulement et d’autres axes ont connu des chantiers de rénovation. Or le transfert ne s’est pas opéré en intégralité vers le nouveau tunnel ferroviaire du Lötschberg qui passe plus à l’ouest.
Sans ces avatars, le rail aurait sans doute maintenu sa part modale au niveau de 63,9 % de 2011, alors qu’il a reculé à 63,2 % l’an dernier. Sur le long terme, on constate une stabilisation autour de 65 %, jugée insuffisante. Le nombre de camions diminue certes dans le temps (- 14 % depuis l’an 2000) mais il représente encore près du double de l’objectif de 650.000 pour 2018. Sauf revirement spectaculaire, celui-ci ne sera pas atteint.
Le trafic ferroviaire s’est partagé pour l’essentiel entre l’opérateur public CFF Cargo (Chemins de fer fédéraux) qui a capté 41 % du marché, le privé BLS Cargo exploitant du Lötschberg (39 %) et Crossrail qui monte à 13 %. L’année passée a vu l’entrée en scène de DB Schenker Rail Cargo.

Christian Robischon

Lundi 8 Avril 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse