Barjane développe un parc logistique de référence aux portes de Marseille


Barjane poursuit le développement de son projet d'aménagement du parc des Aiguilles. La future plateforme logistique aux portes de Marseille se veut une référence de tous points de vue.


© Barjane
© Barjane
Dans la lignée du parc logistique des Bréguières inauguré aux Arcs-sur-Argens en 2010 et développé en partenariat avec la communauté d'agglomération locale, Barjane avance sur son projet du parc des Aiguilles, près de Marseille. Lauréate d'un appel d'offres européen lancé en 2007 par la communauté urbaine Marseille Provence Métropole, la foncière devrait déposer sa demande de permis de construire courant 2016, au premier semestre.

Une vocation urbaine

Le futur parc des Aiguilles sera conçu sur le modèle de celui de son prédécesseur varois, multi-primé. Avec là aussi une volonté des pouvoirs publics de bâtir un parc exemplaire. Si ce n'est qu'il aura une vocation locale et urbaine plutôt que régionale. Au contraire du parc des Bréguières, il ne sera pas embranché fer. "Trop compliqué" pour l'aménageur, développeur et gestionnaire.

"La volonté de bâtir un parc exemplaire"


Le site sera implanté à l'extrémité Nord de la commune d'Ensuès-la-Redonne, en lisière de l'A55, à 10 km de l'entrée de Marseille et 30 de l'hyper-centre. Il proposera 170.000 m2 surfaces de plancher pour les bâtiments sur un total de 60 hectares de foncier, dont 45 opérationnels, qui serviront à la distribution de l'aire urbaine marseillaise. "Nous avons l'ambition d'alimenter la métropole, d'être le grenier de Marseille", explique Léo Barlatier, le président de Barjane. Le futur parc cible les secteurs e-commerce, agroalimentaire, messagerie ou encore les détaillants de l'habillement.

Logique de mutualisation

Le site des Aiguilles rassemblera trois plateformes logistiques, deux bâtiments d'activités et trois messageries. Le fonctionnement de la plateforme sera basé sur la communalisation des ressources et le respect des dernières normes environnementales et sociales (RSE). Il s'appuiera sur le partage des réseaux d'eau, de télécommunication (fibre optique) et électrique, avec une production photovoltaïque.
Dans la partie plateforme logistique, les bâtiments conçus dans une démarche HQE seront divisibles par cellules de 6.000 m2. Ils bénéficieront d'une hauteur libre minimale de 10 mètres, "pour faire face à la pénurie d'espace", et de 8 à 13 portes à quai chacun. Ils seront notamment protégés par un système anti-incendies (sprinklers) haute performance.
Comme aux Arcs, un "pôle de vie" rassemblera les sociétés de services aux usagers de la zone : restauration, banque, crèche, ramassage des déchets, etc. Le site comprendra aussi un bâtiment d'accueil pour les chauffeurs.

Bassin d'emploi immense

Les équipes de Barjane s'attellent au nettoyage du site, qui a abrité autrefois des carrières ainsi qu'aux différentes études d'aménagement et travaux d'archéologie pour finaliser l'avant-projet sommaire nécessaire au dépôt des permis de construire et d'exploiter. La foncière financera à 50 % la construction d'un nouvel échangeur au niveau de la sortie Carry-le-Rouet pour permettre l'entrée et la sortie autoroutière (A55) en direction du nord car seule la partie Sud est desservie.
Conforté par la réussite des Bréguières, qui atteint 60 % de taux de remplissage, Léo Barlatier est optimiste, lui qui veut "faire de ce site une zone de référence". Le chantier est déjà certifié Iso 14001, entre autres. La situation du parc, à moins de 50 km de 90 % de la population du département (1,98 million d'habitants) lui permet de compter sur "un bassin d'emploi immense".
Le parc des Aiguilles ne compte officiellement aucun engagement ferme mais Barjane revendique "des marques d'intérêt très fortes". Léo Barlatier attend à terme l'installation d'une vingtaine de sociétés, tous secteurs confondus. Il prévoit "la création 800 à 1.000 emplois pour démarrer".

Franck André

Lundi 19 Octobre 2015



Lu 184 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Octobre 2015 - 15:14 CMA CGM : déjà 15 ans pour les lignes NAF !


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse