Bayonne : Le transport de nitrate est possible


Le préfet des Pyrénées-Atlantiques va laisser transiter par le port de Bayonne le nitrate d'ammonium fabriqué près de Pau par l'usine Yara, au détriment de celui de Port-la-Nouvelle.


© Port de Bayonne
© Port de Bayonne

La préfecture a donné son feu vert au transport de nitrate au port de Bayonne. "Toutes les conditions de sécurité sont réunies et elles doivent être respectées à la lettre pour réaliser ce transport", a indiqué le préfet, François Xavier Ceccaldi, qui a annoncé sa décision après une réunion à la sous-préfecture de Bayonne avec des élus et le directeur de l'unité de Pardies, près de Pau, de l'usine norvégienne Yara, leader mondial des engrais minéraux.

"Je «n'autorise» pas Yara à transporter des nitrates, je dis que toutes les conditions de sécurité sont réunies et elles doivent être respectées à la lettre pour réaliser ce transport", a-t-il souligné. "Nous avons décortiqué le protocole avec les tests effectués le mois dernier auxquels sont intervenues quelques corrections à la marge. Tout ça va faire l'objet d'un arrêté préfectoral qui ressemblera à une check-list de toutes les précautions à prendre. Je vais dire au président de la Région Aquitaine, Alain Rousset, que les conditions de sécurité sont réunies au niveau des exigences demandées", a-t-il dit.
La Région est propriétaire du port mais la collectivité ne peut s'opposer à la décision du préfet. Le directeur du site béarnais de Yara, Yves Michiels, s'est cependant montré prudent, estimant que "tout ce qui s'est dit reste à confirmer". "Le propriétaire du port est Alain Rousset", a rappelé le conseiller général et municipal d'Anglet, Claude Olive, opposant au projet. "Quand il est venu en mars à Bayonne, c'était pour dire non à Yara. Il n'y a aucune raison qu'il change d'avis", a-t-il ajouté.

 
300.000 euros d'économies

 
Un test à blanc de transit par le port de Bayonne de nitrate d'ammonium avait été réalisé fin septembre à la demande de Yara, qui entend réaliser 300.000 euros d'économies en passant par ce port distant d'environ 70 km du site de Pardies, contre 370 km avec Port-la-Nouvelle.


.

Jeudi 27 Octobre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse