Bénéfice de 555 M EUR pour IAG en 2011


Le groupe aérien International Airlines Group (IAG), issu de la fusion des compagnies British Airways et Iberia, a réalisé un bénéfice net 2011 de 555 millions d'euros, en dépit de la nette hausse des prix des carburants.


© Iberia
© Iberia
IAG a enregistré un bénéfice net de 555 millions d'euros en 2011. Le groupe aérien a comparé ce résultat à un bénéfice net estimé de 100 millions d'euros en 2010. Ces chiffres ont été calculés en données pro forma, c'est-à-dire comme si la fusion BA-Iberia, bouclée courant 2011, avait déjà été réalisée au début de l'an dernier. Sur les mêmes bases de comparaison, le chiffre d'affaires de la compagnie a augmenté de 10,4 % à 16,4 milliards d'euros. La réduction des coûts de fonctionnement et la hausse du trafic, portée en particulier par British Airways et les classes affaires, a permis de compenser les effets d'une augmentation de près de 30 % de la facture des carburants.

Iberia doit devenir plus compétitive

Le directeur général de la compagnie, Willie Nash, a estimé que les synergies nées de la fusion avaient généré des économies de 74 millions d'euros, largement au-delà de l'objectif fixé. Il s'est félicité "d'une performance annuelle solide", tout en soulignant que l'espagnole Iberia devait "devenir plus compétitive". Le groupe a par ailleurs souligné les "incertitudes" pesant sur la performance 2012, en raison notamment de la crise dans la zone euro et de l'évolution des cours du pétrole.
Aux termes d'un accord signé en décembre, British Airways doit racheter la compagnie britannique en difficulté BMI auprès de sa concurrente allemande Lufthansa, pour intensifier le développement de son activité au départ de l'aéroport londonien d'Heathrow, menacé de saturation. Côté espagnol, la création de la filiale à bas coûts Iberia Express, qui doit réaliser son premier vol en mars, a provoqué ce mois-ci une grève des pilotes et d'une partie du personnel au sol d'Iberia.
IAG est né en janvier 2011 de la fusion entre British Airways et Iberia. Cette fusion est restée sans conséquences visibles pour les passagers, les deux compagnies continuant d'opérer chacune sous sa propre marque, avec des équipages et des flottes autonomes.

AFP

Mercredi 29 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse