Bénéfice net quasi stable en 2014 pour CFAO


Le groupe français CFAO, spécialisé dans la distribution en Afrique, a enregistré en 2014 un bénéfice quasi stable, plombé par sa division automobile, même si son chiffre d'affaires s'est redressé au quatrième trimestre.


Les perspectives de croissance du continent africain restent favorables à CFAO © Toyota
Les perspectives de croissance du continent africain restent favorables à CFAO © Toyota
CFAO a enregistré un bénéfice net quasi stable (+ 0,2 %) en 2014, a-t-il annoncé lundi 23 février.
Sur l'ensemble de son exercice, le bénéfice net est de 100,5 millions d'euros, contre 100,4 millions sur 2013, où le groupe avait subi un fort repli (- 12 %). Le résultat opérationnel courant se maintient également à 270,7 millions d'euros, en hausse de 0,6 %. "Il représente un taux de rentabilité opérationnelle courante de 7,6 % (des ventes) contre 7,4 % en 2013", indique CFAO. Le chiffre d'affaires annuel se replie de 1,9 %, à 3,56 milliards d'euros, mais après plusieurs trimestres de repli, les ventes sont redevenues positives sur les trois derniers mois de l'année, à 947,4 millions d'euros (+ 3,5 %).
Le pôle "Équipement et Services", et plus particulièrement la division "Automotive" a fortement pesé sur l'activité du groupe en 2014 et continue de souffrir au quatrième trimestre, comme avait averti le groupe il y a plusieurs mois déjà en disant ne s'attendre à "aucun retournement" à court terme. Sur l'année, les ventes de ce pôle ont chuté de 12,6 %, à 1,89 milliard d'euros. "Les ventes ont été affectées par la baisse des volumes résultant des fins de contrats au Nigeria, au Ghana et sur l'Afrique de l'Est. Elles ont également souffert du contexte économique particulièrement difficile au Gabon. Au Maghreb, les volumes de ventes ont chuté du fait d'un nouveau repli significatif du marché algérien et de l'arrêt de contrats de distribution", indique CFAO. Le quatrième trimestre s'inscrit encore en repli, même si celui-ci apparaît un peu moins marqué (- 7,6 %).
CFAO a signé dernièrement plusieurs nouveaux contrats de partenariats - dont l'un mi-décembre avec le japonais Yamaha Motor pour monter et distribuer des deux-roues motorisés au Nigeria, et l'autre le 19 février avec Porsche Holding pour distribuer des véhicules de tourisme et des utilitaires de marque Volkswagen en Afrique de l'Est - mais ces derniers ne devraient produire leur effet que de manière décalée dans le temps.
Les activités de distribution de produits pharmaceutiques ("Eurapharma") enregistrent un chiffre d'affaires de 1,21 milliard d'euros, en hausse de 10,2 %. "Le chiffre d'affaires consolidé au titre des récentes acquisitions contribue à hauteur de 30,6 millions d'euros à la croissance de la division" sur l'année, est-il indiqué. Sur le quatrième trimestre, les ventes d'Eurapharma progressent de 18,9 % (+ 6,8 % en comparable).
La division consacrée aux biens de consommation a elle bondi de 37,1 % sur l'année, à 366,8 millions d'euros, tirée notamment par les produits d'alimentation, d'hygiène et de spiritueux, et par les boissons, et de 31,3 % sur le dernier trimestre.
"Une nouvelle fois CFAO délivre de solides performances. En 2014, la forte croissance des pôles Santé et Biens de Consommation a compensé presque totalement l'impact de la contraction de plusieurs de nos marchés automobiles et l'arrêt progressif de certains contrats de distribution", a déclaré Richard Bielle, président du directoire de CFAO.
Pour 2015, le groupe rappelle que les perspectives de croissance du continent africain restent favorables avec une croissance attendue du PIB de + 5,75 %. CFAO indique qu'il va poursuivre le redéploiement de ses activités sur la division "Automotive, Équipement et Services", comptant sur les nouveaux contrats récemment conclus pour "compenser à terme" les effets de la perte de certains autres, comme Nissan en Afrique de l'Est et Isuzu en Algérie et au Maroc. Le groupe s'attend enfin à une "poursuite de la croissance régulière d'Eurapharma" et compte sur l'ouverture de son premier centre commercial au second semestre à Abidjan pour doper les ventes de sa division dédiée aux biens de consommation.

AFP

Mercredi 25 Février 2015



Lu 71 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse