Bilan 2014 en recul pour le port de Bordeaux


Le Grand Port maritime de Bordeaux (GPMB) a achevé l'année 2014 sur un trafic en baisse de 6 %. En un an, l'activité du port girondin est passée de 9 millions de tonnes à 8,53 Mt avec une diminution de 5,9 % de l'export et un recul de 3,1 % de l'import.


© GPMB
© GPMB
Les entrées du Grand Port maritime de Bordeaux (GPMB) ont été pénalisées en 2014 par la chute de 76 % des bois tropicaux à 6.647 tonnes, celle de la pâte à papier de 75 % à 1.632 tonnes. Le recul de 47,6 % du charbon et du coke (à 108.105 tonnes) et de 43 % des minerais qui ont fini l'année à 7.200 tonnes a également contribué à cette tendance baissière.
En revanche, quelques trafics ont bondi l'an dernier. Le verre pilé a fini 2014 sur une hausse de 189 %, à 10.450 tonnes. Les laitiers et clinkers ont progressé de 55,6 % à 11.700 tonnes. Quant aux huiles, elles ont marqué une hausse de 38 %, à 80.460 tonnes.
Mais ces progressions, eu égard aux tonnages concernés, n'ont pas suffi à compenser le recul du charbon et des minerais.
Sur les douze mois de 2014, les vracs liquides ont progressé de 2,2 % pour s'établir à 4,55 Mt. Les vracs solides, à l'opposé, ont diminué de 12,2 % pour achever l'année sur un trafic de 1,36 Mt. Quant aux "autres marchandises", elles ont reculé à l'import de 18,5 % pour s'élever à presque 270.000 tonnes.

Les exportations en berne

À l'export, si le port girondin est parvenu en fin d'année sur un volume frôlant les 2,3 Mt, en baisse de 12,8 %, c'est en raison notamment d'une chute de presque 70 % des ferrailles, à 100.200 tonnes, le fort recul de 68 % du trafic des granulats (43.157 tonnes) et celui des huiles (- 38 % à 37.540 tonnes). En revanche, Bordeaux a vécu une belle année dans le secteur des raffinés (+ 56,5 %, 126.130 tonnes), une forte progression des huiles (+ 47 %, 130.000 tonnes) et un sursaut des graines oléagineuses (+ 91,2 %, 60.500 tonnes).

"L'Europe et le continent américain, pôles d'attrait du port girondin"


Sur les douze mois de l'année, les vracs liquides ont progressé de 3,95 % pour franchir la barre des 5 millions de tonnes. Le GPMB mentionne une augmentation modeste 1,89 % des hydrocarbures qui se sont établis à 4,3 Mt. En revanche, les autre vracs liquides ont effectué un bond de 17,2 % à 657.770 tonnes.
Du côté des vracs solides, la tendance à Bordeaux est inverse à celle des nombre d'autres ports français. À 3,338.000 tonnes, le trafic a diminué l'an dernier de 17,3 % par rapport à 2013.
Dans le secteur du conteneur, le trafic bordelais a reculé de 0,6 %, passant de 56.383 EVP en 2013 à 56.065 l'an dernier. Selon les chiffres annuels, le nombre d'EVP vides a diminué de 11,1 % alors que le nombre d'EVP a progressé de 2,6 %.
L'import a diminué de 24 % pour s'établir à 240.000 EVP tandis que l'export a marqué un repli de 5,1 % à 350.781 EVP. En tonnage, le GPMB a perdu sur l'année 14,1 % à 590.871 tonnes.
Les statistiques 2014 montrent que le port girondin reste essentiellement tourné vers l'Europe, (77,5 %), l'Amérique du Nord (11,68 % du trafic, soit 728.000 tonnes) et le Maghreb (4,09 %, soit 255.000 tonnes) à l'import et qu'il est orienté vers l'Europe (76,5 %, soit 1,7 Mt), l'Amérique du Sud (7,66 %) et l'Afrique occidentale (4,25 %), à l'export. Les liaisons avec les principaux ports européens permettent à Bordeaux d'être connecté régulièrement au reste du monde.

Vincent Calabrèse

Lundi 9 Février 2015



Lu 379 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse