Boeing augmente ses livraisons d'avions pour 2017


Boeing va livrer plus d'avions en 2017 qu'en 2016 après des résultats annuels solides, marqués néanmoins par une nouvelle charges liée à l'avion ravitailleur KC-46, seul programme militaire américain majeur décroché par l'avionneur pour les prochaines années.


© Boeing
© Boeing
Boeing envisage de livrer entre 760 et 765 avions aux compagnies aériennes, soit au moins 12 avions de plus qu'en 2016 (748 avions), ce qui reflète la montée en puissance du 737 Max, la nouvelle version. Il examine également la possibilité de produire 14 appareils du gros porteur 787 "Dreamliner" par mois, contre 12 actuellement. Les livraisons sont un baromètre de la santé financière d'un groupe aéronautique car les compagnies aériennes règlent traditionnellement quand elles prennent possession de l'appareil.
Elles ont pris beaucoup d'importance lors des dernières années parce que Boeing et son rival Airbus disposent de carnets de commandes garnis, ce qui suscite des interrogations sur leurs capacités à honorer leurs calendriers de livraisons respectifs d'autant que certains fournisseurs ont du mal à suivre la hausse des cadences de production. La valeur du carnet de commandes de Boeing représentait 416 milliards de dollars au prix catalogue au 31 décembre pour 5.700 avions à produire, contre 5.795 à la fin 2015, soit une baisse de 95 appareils.
Pour 2017, Boeing table sur un chiffre d'affaires compris entre 90,5 et 92,5 milliards de dollars et un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, de 9,10 à 9,30 dollars. Cette baisse du chiffre d'affaires est due au fait que Boeing a ralenti le rythme de production du long-courrier 777, qui va être remplacé par le 777X, plus économe en kérosène et équipé de technologies dernier cri dont le premier vol test est prévu en 2018 pour une mise en service en 2020.
Lors de l'année écoulée, Boeing a dégagé un bénéfice net de 4,89 milliards de dollars, en baisse de 5,42 %, pour un chiffre d'affaires de 94,57 milliards (- 1,6 %) et une trésorerie disponible record de 10,5 milliards. Ce dernier indicateur traduit les progrès du 787 en termes de rentabilité. Au quatrième trimestre, le résultat net s'est élevé à 1,63 milliard de dollars, en hausse de 59 % sur un an, pour un chiffre d'affaires de 23,3 milliards (- 1,2 %).

Luc Olinga

Jeudi 2 Février 2017



Lu 305 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse