Boeing confirme des pourparlers avec l'Iran sur la vente d'avions


Le constructeur aéronautique américain Boeing a confirmé qu'il menait des négociations avec des compagnies aériennes iraniennes en vue de la vente d'avions commerciaux.


© Boeing
© Boeing
Boeing a confirmé mercredi 15 juin des pourparlers avec l'Iran sur la vente d'avions. "Nous avons mené des discussions avec des compagnies aériennes iraniennes, et avec l'accord du gouvernement américain, sur la vente éventuelle d'avions commerciaux Boeing et de services", a indiqué l'avionneur. "Nous ne discutons pas des détails des conversations en cours avec nos clients et notre habitude est de laisser nos clients annoncer tout accord conclu", a souligné Boeing, en ajoutant que "tout accord sera soumis à l'accord du gouvernement américain".
L'agence iranienne Fars avait indiqué mardi 14 juin, citant le ministre des Routes et du Développement urbain iranien, Abbas Akhoundi, que l'Iran était parvenu à un accord avec Boeing et que les détails seraient annoncés "dans les prochains jours". Des sources proches de l'avionneur avaient indiqué en avril que lors d'une visite de responsables de Boeing en Iran, ceux-ci avaient discuté de la vente de nouveaux appareils des programmes 737, 777 et 787.
En février, Boeing a obtenu le feu vert des autorités américaines pour nouer des contacts avec les compagnies aériennes iraniennes mais a besoin d'une licence spéciale supplémentaire pour leur vendre ses appareils.  En effet, malgré la levée de sanctions économiques occidentales contre Téhéran en janvier, l'embargo américain reste pour une grande partie en place.

400 à 500 avions de ligne

L'Iran a déjà commandé environ 200 appareils à trois groupes aéronautiques, dont la majorité à l'européen Airbus, grand rival de Boeing. Le brésilien Embraer, troisième avionneur mondial, et le français ATR, spécialiste des avions régionaux à turbopropulseur, sont également concernés. D'après l'Autorité iranienne de l'aviation civile, le pays a besoin de 400 à 500 avions de ligne sur les dix prochaines années pour moderniser sa flotte vieillissante, composée de 140 appareils en activité, dont la moyenne d'âge est d'environ 20 ans.

AFP

Jeudi 16 Juin 2016



Lu 163 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse