Bolloré capitalise sur sa présence logistique en Afrique


Sous le signe des supply chain internationales, le salon Supply Chain Event se déroulera au CNIT Paris-La-Défense les 26 et 27 novembre. Y intervenant avec Schneider Électric, le groupe Bolloré se présente aujourd'hui comme un facilitateur logistique pour pénétrer le marché africain via de nouvelles collaborations entre ses filiales SDV et Bolloré Africa Logistics.


Jean-Yves Gras, directeur logistique et supply chain de SDV, filiale du groupe Bolloré © SDV
Jean-Yves Gras, directeur logistique et supply chain de SDV, filiale du groupe Bolloré © SDV
Avec plus d'un milliard d'habitants, l'Afrique recèle un formidable potentiel économique. "Vigueur de la demande intérieure, résistance des flux d'investissements étrangers, ralentissement de l'inflation" devraient permettre à son PIB de croître à un rythme de plus de 5 % par an au cours des cinq prochaines années, selon la Banque mondiale. Et d'ici 2020, la classe moyenne africaine comptera 130 millions de foyers. "S'accompagnant d'une forte urbanisation, cette perspective ouvre de nouveaux marchés. Les directions générales et supply chain d'entreprises originaires du monde entier s'interrogent sur les schémas logistiques à mettre en œuvre pour les conquérir", déclare Jean-Yves Gras. Un mouvement déjà engagé relève le directeur logistique et supply chain de SDV, filiale du groupe Bolloré : "Depuis 2005, les importations maritimes y ont progressé de 18 % par an et de 7 % par les airs, contre une moyenne mondiale de 8 et 5 %". Avec 30 % des flux, la Chine est le premier client du continent africain par voie maritime contre 34 % pour l'ensemble des États membres de l'Union européenne. En aérien, l'Europe est en revanche à l'origine de 67 % des envois vers l'Afrique.

Expertises multiples

Avec 250 sites, 25.000 collaborateurs et une présence dans tous les aéroports et terminaux portuaires dont il en est parfois le gestionnaire, le groupe Bolloré intervient en Afrique via deux filiales : SDV et Bolloré Africa Logistics. "Par ses ports et aéroports, l'accès aux marchés africains supposent des expertises sur les capacités et règles logistiques régionales, ainsi qu'une présence terrain. Le dédouanement y est par exemple une problématique forte tant et si bien que la ligne droite n'y est pas toujours la plus courte ni la plus économique". Autre défi évoqué : la sécurité le long des corridors terrestres, routiers pour l'essentiel, pour accéder aux pays enclavés depuis les ports maritimes. "La garantie de délais et la fourniture de standards élevés en termes de suivi et de traçabilité de bout en bout supposent de sécuriser ces corridors avec le concours des autorités et d'équipes locales".

Nouvelles collaborations

Illustrées par la création du service "Speed to Africa", SDV et Bolloré Africa Logistics multiplient les collaborations pour accompagner leurs clients sur le continent africain. En juin dernier, le groupe Bolloré et Casino ont ainsi décidé de créer des filiales communes pour développer le commerce électronique sur le continent à travers la marque Cdiscount.

"La ligne droite n'est pas toujours la plus courte ni la plus économique en Afrique"


Après la Côte d'Ivoire, le cybermarchand est désormais présent au Sénégal. Dans le cadre de cette association, Cdiscount se charge d'implanter la filiale locale, de créer le site internet et de gérer l'activité commerciale. SDV et Bolloré Africa Logistics assurent de leurs côtés, les flux logistiques import, le dédouanement et les prestations locales jusqu'à la livraison à domicile. En parallèle, le groupe Bolloré poursuit ses investissements comme en témoigne en septembre l'aménagement d'un nouveau terre-plein sur le terminal à conteneurs de Conakry en Guinée pour 8 millions d'euros, ou la mise en service de nouveaux portiques de parc sur le terminal à conteneurs de Douala au Cameroun.
 

Érick Demangeon

Lundi 17 Novembre 2014



Lu 785 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse