Bon semestre pour les conteneurs et vracs solides à Marseille


Au Grand Port maritime de Marseille, le premier semestre 2014 s'est avéré un bon cru pour les conteneurs, les vracs solides et les produits raffinés. Les autres filières, dont le brut, le GNL et le ro-ro, ont affiché une baisse.


© GPMM
© GPMM
À mi-parcours, le trafic global du port de Marseille-Fos au premier semestre a diminué de 6 %, s'élevant à 38,2 Mt. Les marchandises diverses ont progressé de 2 % pour s'établir à 8,8 Mt. La direction du GPMM a souligné que le trafic conteneurisé, avec une avance de 7 % par rapport à 2013, a continué de confirmer au terme du premier semestre 2014 "son dynamisme". En cumul depuis janvier, 583.287 EVP ont en effet transité sur les quais du port phocéen, grâce à nouveau aux terminaux des bassins Ouest.
"L’activité soutenue des terminaux à conteneurs de Fos (+ 10 %) porte vaillamment la croissance du segment des marchandises diverses (8,8 Mt, + 2 %). Le conventionnel est également dans le vert (+ 2 %) grâce à l'import de colis lourds. Les flux rouliers, malmenés par les conflits de la SNCM en janvier et en juin, sont en recul de 6 % comparés à ceux de 2013", commente l'autorité portuaire.

"Les hydrocarbures restent l'ombre au tableau"


Les vracs solides, grâce à une activité sidérurgique soutenue et une bonne campagne céréalière, ont connu également une hausse de 8 % à 6,7 Mt. Et les vracs chimiques et alimentaires ont bénéficié d’une progression de 11 %. Cette hausse leur a permis de passer en un an de 486.000 à 538.000 tonnes.
"Hors vracs liquides, les flux de marchandises terminent donc le semestre sur une courbe positive de + 4 %", estime la direction de l'établissement.
Pour le GPMM, les hydrocarbures restent "l'ombre significative au tableau". Cette filière a orienté le trafic total à la baisse, malgré la forte progression de 24 % des importations de raffinés. Selon l'autorité portuaire, cette hausse est prometteuse. Elle "indique l’émergence d’une tendance sans doute plus positive pour les prochains mois".

Céréales et sidérurgie ont soutenu le trafic

Pour leur part, les importations de minerais de fer pour la sidérurgie (+ 53 %) et les exportations de blé (+ 139 %) semblent avoir contribué au bon résultat du secteur des vracs solides qui se sont élevés à 6,75 Mt (+ 8 %). Le port phocéen a également bénéficié d'un nouveau trafic d’engrais qui a démarré en juin sur le terminal des Tellines et qui devrait assurer un trafic annuel de 150.000 tonnes.
Quant aux exportations de produits chimiques (soude, benzène et éthylène, notamment), elles ont assuré la croissance semestrielle de la filière des vracs chimiques et alimentaires. Avec 1,75 Mt échangées et une hausse de 7 %, l’activité a tiré parti du redémarrage du vapocraqueur de Lavéra.
Le segment des hydrocarbures flirte avec les 21 Mt sur le semestre. La filière est en retrait de 3 Mt, affecté par le fléchissement de 23 % des importations de pétrole brut et le recul de 30 % du GNL. Selon la direction du GPMM, la baisse de la filière se trouve contenue à 13 % grâce à la progression de 24 % des raffinés qui représentent environ le tiers du trafic.
Au-delà des marchandises, l'établissement portuaire constate que le démarrage de la haute saison des passagers s'est trouvé perturbé par le mouvement social de la SNCM qui a fait sensiblement baisser de 34 % le trafic du mois de juin. L’activité semestrielle n’absorbe pas entièrement cette baisse et accuse un retard de 3 % avec 956.500 voyageurs, soit une perte de 29.000 passagers, malgré une forte progression de la croisière, qui affiche sur son secteur une avance à deux chiffres de 18 % par rapport au premier semestre 2013.

Vincent Calabrèse

Vendredi 25 Juillet 2014



Lu 455 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse