Bonnes eaux pour les Ports de Mulhouse-Rhin


Premier semestre contrasté pour les Ports de Mulhouse-Rhin : leur trafic vrac remonte de 13,5 % tandis que le conteneur chute d’un quart. La première tendance tient en partie aux conditions de navigation revenues à la normale, la seconde traduit l’arrêt des expéditions de PSA vers l’Iran.


© Ports de Mulhouse-Rhin
© Ports de Mulhouse-Rhin
Au total, le trafic des six premiers mois s’établit à 2,348 millions de tonnes, soit une hausse de 13,5 % par rapport à mi-2011. Les principaux vecteurs en sont les céréales (+ 40 %, soit un total de 524.535 tonnes) et les minéraux/graviers (+ 36 %, à 472.102 tonnes). Ces derniers ont bénéficié de conditions normales de navigation, par opposition à la première moitié de 2011 largement plombée par des basses eaux et l’interruption de trafic sur le Rhin due à l’accident du bateau-citerne "Waldhof" en Allemagne.

"Un nouveau hub de 18.000 m2 pour le vrac"


Autre poste en hausse significative : les engrais, dopés par la remontée des flux de l’usine Pec-Rhin d’Ottmarsheim. Ils ont presque doublé, à 155.924 tonnes. Du côté des baisses, la plus notable émane des produits chimiques, signe d’une conjoncture défavorable, avec un recul de 17 % (192.806 tonnes). Les produits pétroliers et les objets manufacturés affichent une baisse plus mesurée, de respectivement 2 % (532.971 tonnes) et 7 % (176.934 tonnes).
Le nouveau hub vraquier de 18.000 m2 qui entre en service dans les prochains jours sur le site de l’Ile-Napoléon apportera son soutien au trafic. Il présente la particularité de sa modularité, reposant sur des blocs sans fixation au sol ni ancrage dans le béton. Il comprend huit cellules couvertes de stockage.

Chute des conteneurs

Les conteneurs subissent en revanche une chute : - 24,9 %, à 19.446 EVP pour le fluvial et - 30,5 % tous modes (56.672 EVP). Facteur principal : les expéditions de l’usine PSA de Vesoul vers l’Iran qui se sont arrêtées en cours de semestre, alors qu’elles formaient un pilier du trafic. L’affaire qui a défrayé la chronique – ont été évoquées des raisons politiques, la pression du nouvel allié General Motors et plus officiellement la disparition des garanties de paiement suite aux sanctions internationales contre le pays – concerne des envois de pièces détachées et sous-ensembles de voitures, principalement des Peugeot 206. Comme ces flux partaient d’un train quotidien de Vesoul, c’est le conteneur ferroviaire qui dévisse le plus. Il s’est effondré de 56 %.

Christian Robischon

Lundi 3 Septembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse