Boum du nickel en 2012 en Nouvelle-Calédonie


Une période d'euphorie économique tirée par l'industrie du nickel pourrait s'ouvrir à partir de 2012 en Nouvelle-Calédonie où plusieurs grands projets doivent entrer en production.


© Eramet
© Eramet
Un "boum du nickel" est attendu à partir de 2012 en Nouvelle-Calédonie, selon un analyste du gouvernement local. À l'occasion d'une "Table ronde économique", Olivier Sudrie, expert économique de l’exécutif, a indiqué que la croissance avait atteint 3 % en 2011 contre 3,7 % en 2010 et que "l'économie calédonienne était vigoureuse". "Nous avons jusqu'à présent bien traversé la crise internationale. L'économie calédonienne n'est pas très ouverte sur l’extérieur mais, en période de turbulences, c'est plutôt une bonne chose", a-t-il déclaré.

Augmentation des volumes exportés

M. Sudrie a également pronostiqué un "nouveau formidable boum du nickel", qui sera provoqué selon lui par l'augmentation des volumes exportés, à la différence du "boum de 2007" consécutif lui à la flambée des cours de ce minerai, indispensable à la fabrication d'acier inoxydable. Les exportations globales de nickel (minerai et métal) devraient se chiffrer en 2012 à 238 milliards de francs Pacifique (1,9 milliard euros) contre 140 milliards en 2007. La production de la Société Le Nickel, du français Eramet, devrait passer de 53.800 tonnes en 2011 à 59.000 tonnes en 2012, a indiqué l'expert. Parallèlement, il a tablé sur une montée en puissance de 6.000 à 38.000 tonnes en 2012 de la production de l'usine du géant brésilien Vale dans le sud de l'archipel et une hausse de 17,6 % des exportations de minerai brut à 64.000 tonnes. Selon lui, les cours du nickel devraient s'établir entre 9 et 12 dollars la livre cette année.
La Nouvelle-Calédonie abrite environ 25 % des ressources mondiales en nickel et en est le sixième producteur. L'entrée en service de l'usine de Vale d'une capacité de 60.000 tonnes, puis celle prévue fin 2012 de l'usine Koniambo, du groupe Xstrata et du mineur local SMSP, devrait la hisser au second rang.

AFP

Mardi 21 Février 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse