Bourbon : bond de la rentabilité


Conjugués à la cession de navires, les gains opérationnels et la demande soutenue en services maritimes offshore profitent à Bourbon en 2013. À la fin d'un cycle d'investissement, le groupe annonce un nouveau plan stratégique d'ici la fin de l'année.


Christian Lefèvre, directeur général de Bourbon © Bourbon
Christian Lefèvre, directeur général de Bourbon © Bourbon
En chiffre d'affaires comme en rentabilité, toutes les activités offshore de Bourbon progressent en 2013. La palme revient à l'offshore continental dont les recettes bondissent de près de 12 % et le taux de marge de 4,3 points. Il est suivi par la division Subsea dont les deux indicateurs s'améliorent de 17 % et de 3,6 points. Quant à l'offshore profond et aux crewboats, leurs revenus s'apprécient de l'ordre de 8 % et leur rentabilité est stable par rapport à 2012. Plusieurs facteurs expliquent ces performances selon la direction du groupe pilotée par Christian Lefèvre : "L'exploitation de 38 nouveaux navires, un taux de disponibilité de la flotte record à 94,5 %, des coûts d'exploitation en baisse, des taux d'utilisation stables, et des tarifs journaliers en augmentation". Réalisant en parallèle son meilleur score en termes de sécurité avec 0,48 accident par million d'heures travaillées, deux tendances illustrent les gains opérationnels de l'entreprise entre 2010 et 2013 : le taux d'indisponibilité non programmé de la flotte est passé de 2,9 à 1,6 %, et la durée des arrêts techniques de 38 à 27 jours. Le résultat "d'une flotte moderne de 484 navires en opération dont l'âge moyen est de 6,2 ans", souligne Gaël Bodenes, directeur général délégué en charge des opérations.

Ponctués par les livraisons récentes du 100e Liberty dans l'offshore continental et du premier exemplaire du modèle Explorer 500 dans l'offshore profond, 52 navires sont encore en commande dont 40 entreront en flotte cette année.

Cession de navires

Baptisé "Asset Smart", le programme de cessions de navires pour 2,5 milliards d'USD participe aussi à l'amélioration des comptes de Bourbon. À fin 2013, les ventes signées s'élèvent à 1,65 milliard avec ICBCL (90 %) et Standard Chartered Bank (10 %). Sur ce montant, 925 MUSD ont été encaissés à fin mars 2014 avec plus-values à la clé. Le programme Asset Smart prévoit la cession de 30 % de la flotte supply d'ici 2015, et leur location coque-nue pendant dix ans pour les navires de moins de cinq ans. Sur cette base, Bourbon a cédé à ce jour 31 navires et en a repris 26 en location coque-nue. "En parallèle, le groupe a procédé à la vente de navires partiellement conformes ou non conformes à nos standards techniques ", précise Laurent Renard, directeur général délégué en charge du pôle Finances et Administration.

"0,48 accident par million d'heures travaillées"


Sept navires ont ainsi été cédés dont deux à l'armement Pareto (repris en location coque-nue pour cinq ans) et le solde à d'autres compagnies ; le tout pour un montant de 183 M USD. Au final, Bourbon déclare un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros en hausse de 10,5 % pour un résultat d'exploitation de plus de 302 millions d'euros (+ 87 %) et un bénéfice net de 115 millions (+ 174 % !). À noter que la moitié des cessions de navires a été alloué à son désendettement.

Nouveau plan stratégique

Sur fond de croissance des investissements dans l'offshore pétrolier escompté jusqu'en 2018, Bourbon dévoilera son nouveau plan stratégique d'ici la fin de l'année. En sus des 52 navires en cours de construction, "les nouvelles commandes seront désormais réalisées en fonction des opportunités et n'auront pas d'impact sur le chiffre d'affaires avant 2016", confie Christian Lefèvre.

Érick Demangeon

Mercredi 5 Mars 2014



Lu 300 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse