Bourbon entrevoit une embellie en 2017


Bourbon a quintuplé sa perte nette au premier semestre, toujours affecté par un marché pétrolier difficile, mais le groupe de services maritimes à l'industrie pétrolière a dit anticiper un "effet positif" des perspectives de rééquilibrage de l'offre et de la demande en 2017.


Bourbon creuse sa perte au premier semestre © Mariner
Bourbon creuse sa perte au premier semestre © Mariner
Bourbon creuse sa perte au premier semestre mais entrevoit une embellie. Sur les six premiers mois de l'année, sa perte nette a atteint 104,3 millions d'euros, contre un déficit de 19,2 millions d'euros un an plus tôt, amplifiée notamment par un effet de change négatif. L'Ebitdar (excédent brut d'exploitation avant loyers et plus-values) s'est replié de 21,2 %, à 228,8 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires ajusté, déjà publié, en repli de 21 %, à 599,2 millions d'euros, affecté par une diminution du taux d'utilisation moyen des navires et du tarif journalier moyen d'affrètement.
Bourbon a confirmé anticiper une baisse de son activité "du même ordre de grandeur" pour l'ensemble de l'exercice, tandis que la marge opérationnelle est attendue en "légère diminution". Au premier semestre, cette marge est restée stable à 38,2 % grâce à des réductions de coûts, qui prévoient notamment le désarmement de navires privés de perspectives commerciales à court terme.
Comme les autres entreprises parapétrolières, Bourbon subit de plein fouet la pression des compagnies pétrolières, ses principaux clients, elles-mêmes obligées de tailler dans leurs dépenses face à l'effondrement des cours du brut dans un contexte d'offre excédentaire. "L'industrie des services maritimes à l'offshore pétrolier a ainsi vu son niveau d'activité se contracter et, aujourd'hui, nous estimons que nous avons atteint un point bas dont l'effet se fera sentir sur le reste de l'année 2016", a commenté Christian Lefèvre, directeur général délégué du groupe.
Après ce creux, le groupe s'attend toutefois à une embellie l'an prochain à la faveur d'un rééquilibrage du marché qui devrait s'accompagner d'une remontée des cours du baril de brut. "Les perspectives de rééquilibrage de l'offre et de la demande de pétrole en 2017 devraient avoir un effet positif pour Bourbon qui dispose d'une flotte unique, moderne et innovante dans ses quatre segments d'activité", a assuré le groupe.

"Une flotte unique, moderne et innovante"


"La stabilité des prix du baril au-dessus de 50 dollars donnera aux pétroliers les moyens de relancer quelques investissements notamment dans le maintien de la production sur le moyen terme", a précisé Christian Lefèvre, citant notamment l'Afrique de l'Ouest, l'Asie, le Mexique ou la mer du Nord. Ce frémissement devrait déjà se faire sentir à la fin de cette année.
"Nous pensons que nous avons atteint notre point bas, nous pensons que le second semestre verra un petit regain d'activité, notamment sur les segments des crew boats (dédiés au transport des équipages) et des navires subsea", a commenté le dirigeant. Les segments offshore profond et continental resteront eux un peu à la peine en raison d'une surcapacité de navires : leur niveau d'activité devrait rester "stable" sur la seconde partie de l'année, selon le groupe. La flotte de Bourbon comptait 513 navires à la fin juin, contre 506 un an plus tôt.

AFP

Jeudi 8 Septembre 2016



Lu 222 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse