Bourbon perçoit un début d'embellie


Bourbon a vu son chiffre d'affaires chuter de 23,2 % en 2016, toujours pénalisé par la faiblesse des prix du pétrole, mais il a confirmé percevoir un début d'embellie dans certains secteurs d'activité à la faveur d'une remontée de l'or noir en fin d'année.


© Bourbon
© Bourbon
Bourbon perçoit un début d'embellie après une chute de l'activité en 2016. Engagé dans un plan de réduction des coûts, le groupe de services à l'industrie maritime a réalisé un chiffre d'affaires de 1,02 milliard d'euros l'an dernier, légèrement en deçà du consensus d'analystes compilé par Bloomberg.

Le chiffre d'affaires chute de 23,3 %

Le chiffre d'affaires ajusté, qui fait référence pour le groupe, a chuté dans une proportion similaire (- 23,3 %) pour s'établir à 1,10 milliard d'euros. L'activité a souffert de la baisse de 15,8 % des tarifs journaliers moyens et du recul de 12,8 points du taux d'utilisation moyen des navires, indicateur-clé de performance. Vers 10 h 30 jeudi 9 février, l'action Bourbon cédait 1,49 % à 11,23 euros à la Bourse de Paris, dans un marché en hausse de 0,38 %.
Après un point bas sous les 30 dollars le baril en janvier, les cours du pétrole ont amorcé un rebond à l'automne jusqu'à 50-55 dollars, soutenus par un accord de l'Opep et d'autres importants pays producteurs comme la Russie visant à réduire une offre excédentaire. Ils restent toutefois inférieurs de moitié à leur niveau de mi-2014.

"Bourbon a poursuivi le désarmement d'une partie de sa flotte"


"La remontée des prix du pétrole et les accords de limitation de la production devraient avoir un effet favorable sur les investissements des compagnies pétrolières", a déclaré le PDG de Bourbon, Jacques de Chateauvieux. "Cependant, l'effet attendu sur l'activité offshore sera décalé dans le temps, les nouveaux investissements ayant repris initialement en onshore", a-t-il ajouté.
Ainsi, l'activité de maintenance des champs existants devrait reprendre progressivement en 2017, selon le groupe, et le rebond des activités de forage terrestre précédera celui des activités en mer, attendu "plutôt fin 2017 et 2018". Pour réduire ses coûts opérationnels, Bourbon a poursuivi le désarmement d'une partie de sa flotte, qui comptait 514 navires à la fin de l'année, soit 3 de plus sur un an.

AFP

Jeudi 9 Février 2017



Lu 300 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 16:15 MSC s'offre onze porte-conteneurs de 22.000 EVP


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse