Brasseries Kronenbourg : le train fait son chemin


Le brasseur Kronenbourg a réussi sa réorganisation en entrepôts avancés qui lui permet de transporter par voie ferrée ses productions pour la grande distribution.


© Brasseries Kronenbourg
© Brasseries Kronenbourg
Le basculement vers le ferroviaire est pleinement devenu réalité pour les Brasseries Kronenbourg. Le brasseur filiale de Carlsberg réalisait 80 % de ses expéditions par la route, désormais ce sont 80 % des trajets qui sont effectués par la voie ferrée, à partir du site de production embranché d’Obernai (Bas-Rhin). En cinq ans, l’évolution signifie 160.000 camions et 80.000 tonnes de C02 en moins, souligne-t-il.
L’entreprise figure parmi les premières à avoir répondu à l’abandon du wagon isolé par Fret SNCF. Elle a créé quatre entrepôts en poste avancé à l’entrée de grands bassins de population : ils sont implantés à Châtres (Île-de-France), à Bordeaux, à Rennes et en région lyonnaise. Cette organisation procure ainsi la massification sur longue distance indispensable à la pertinence d’un trafic ferroviaire. La route assure les post-acheminements vers les points de vente aux consommateurs. Le brasseur opère de la sorte pour les expéditions vers la grande distribution, qui représente la grande majorité de ses débouchés. Pour la livraison des cafés-hôtels-restaurants, la solution du camion a été maintenue.

Plus grande brasserie française

Vers les grandes et moyennes surfaces, les bières partent toutes par trains complets d’environ un millier de palettes chacun. Plus grosse brasserie de France, Obernai produit 7 millions d’hectolitres par an, soit 40 % du volume national tous acteurs confondus. "Nous tournons au rythme de deux trains par semaine vers la région parisienne et Lyon et d’un trajet hebdomadaire pour les deux autres entrepôts", expose Stéphane Munch, vice-président en charge de la production et "patron" de la brasserie. Sans rancune, la prestation a été confiée à… Fret SNCF.
L’opération s’inscrit dans une vaste réorganisation pluriannuelle. Celle-ci débouche sur le regroupement des fonctions de logistique, de production, de recherche-développement et de support sur le site d’Obernai, résultante notamment du déménagement du siège historique de Strasbourg dans le faubourg de Cronenbourg, orthographié à la française.

© Brasseries Kronenbourg
© Brasseries Kronenbourg


Christian Robischon

Vendredi 2 Mai 2014



Lu 1365 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse