Brest : manifestation pour la réparation navale


Quelque 2.500 personnes selon la CGT, un millier selon la police, ont manifesté le 19 novembre à Brest pour soutenir les salariés de la Sobrena, numéro un de la réparation navale, en difficultés financières.


© PORT DE BREST
© PORT DE BREST
Venus parfois en famille, les manifestants se sont rassemblés devant une étrave de navire installée depuis près d’un mois devant la mairie. Baptisée l’Espoir 2, cette pièce de métal représentant une coque de navire avait été façonnée il y a vingt-cinq ans lors d’une première mobilisation sur l’avenir de la réparation navale brestoise. La CGT a demandé le vote d’une loi "pour garantir que le maximum de navires français soient réparés chaque année en France". "Les aides à la construction doivent être attribuées aux seuls armateurs qui réparent et déconstruisent dans des chantiers français", a proposé Olivier Le Pichon, secrétaire de l’union CGT de Brest.
L’entrée du ferry l’«Armorique» le 15 novembre dans le bassin de la Sobrena pour 6.000 heures de travail a mis fin à environ deux mois d’inactivité pour les 240 salariés de la Société bretonne de réparation navale (Sobrena). Faute de carnet de commandes, le PDG du groupe, François Meunier, envisageait un dépôt de bilan mi-novembre, mais le contrat pour la maintenance du navire de Brittany Ferries a offert un sursis de plusieurs semaines au chantier. Un administrateur provisoire a toutefois été nommé par le tribunal de commerce.
Selon la CFE-CGC, la Sobrena a répondu à un appel d’offres d’un pétrolier grec. "Des négociations sont en cours, avec l’aide de l’État on espère qu’elles aboutiront favorablement", a indiqué Éric Landuré, délégué du syndicat. Début novembre, les syndicats, les élus et les acteurs économiques ont été reçus au ministère de l’Industrie. L’État s’est engagé à trouver une solution pérenne au maintien de la réparation navale à Brest, premier port français dans la spécialité.

.

Lundi 21 Novembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse