Brétigny-sur-Orge : un boulon manquait sur l'éclisse


Un des quatre boulons retenant l'éclisse mise en cause dans le déraillement d'un train en gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne), manquait avant la catastrophe du 12 juillet, selon un rapport d'enquête de la SNCF transmis à la justice et rendu public lundi 23 septembre.


© SNCF
© SNCF
Selon l'enquête de la SNCF suite au déraillement de Brétigny-sur-Orge, un boulon manquait sur l'éclisse. "L'enquête montrera si les règles de maintenance sont imprécises et méritent d'être complétées si leur application a été défectueuse", a déclaré lundi 23 septembre le président de la SNCF, Guillaume Pepy. D'après le document de seize pages, que la SNCF a diffusé, il apparaît "très probable" aux enquêteurs internes au groupe que l'absence d'un des quatre boulons maintenant l'éclisse, dont le retournement a provoqué la catastrophe, soit "sensiblement antérieure au déraillement".

"Dans l'attente des expertises métallurgiques"


Les analyses métallurgiques qui doivent être réalisées dans le cadre de l'information judiciaire ouverte à Évry devront "préciser la consistance du scénario de désassemblage et sa chronologie, ainsi que le processus qui a conduit au retournement de l'éclisse". "Trou 3 : boulon et écrou non présents, trou de l'âme du cœur oxydé. Les enquêteurs privilégient une absence antérieure de ce boulon depuis une date que les expertises métallurgiques devront pouvoir préciser", notent les enquêteurs de la SNCF. Le quatrième boulon, "bien en place, a servi de pivot dans la rotation de l'éclisse", précise encore ce rapport. Un examen visuel de cette pièce, opération qui a lieu tous les quinze jours, avait eu lieu le 4 juillet, soit huit jours avant l'accident, mais n'avait rien relevé d'anormal.
"Je ne peux pas faire l'enquête à la place de la justice. Il est clair que c'est un point central de l'instruction judiciaire. Notre obsession avec les 50.000 cheminots est de garantir à tout moment la sécurité du réseau", a souligné Guillaume Pepy. "Il faut regarder avec précision ce que prévoient les règles. Elles sont examinées par les magistrats instructeurs en charge de l'enquête judiciaire. Il est clair que si des référentiels de maintenance s'avéraient défectueux au terme de cette enquête, nous les modifierions immédiatement", a pour sa part indiqué Jacques Rapoport, président de RFF. "Nous n'avons donc pas connaissance des déclarations qu'ont pu faire nos salariés aux enquêteurs. Nous ne voulons pas nous défausser sur nos salariés. Nous n'avons jamais dit qu'il s'agissait d'une faute individuelle", a ajouté Guillaume Pepy.

Publication du rapport sur internet

La SNCF a indiqué avoir publié lundi ce rapport sur son site internet. Sept personnes sont mortes et plusieurs dizaines d'autres ont été blessées dans le déraillement du train Téoz 3657 reliant Paris à Limoges, le 12 juillet en gare de Brétigny.

AFP

Mardi 24 Septembre 2013



Lu 54 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse