Bruxelles n'entend pas revenir sur les quotas de CO2



© FRAPORT
© FRAPORT
À peine entrée en vigueur, la loi européenne contraignant les compagnies aériennes à acheter une partie des émissions polluantes de leurs avions au départ ou à destination de l'UE est contestée par la Chine et critiquée par l'Iata, mais Bruxelles reste résolu à faire appliquer la loi. "Quand un Chinois veut ouvrir un restaurant en Europe, il doit respecter la législation européenne. Si une compagnie aérienne veut opérer en Europe, elle doit respecter la législation européenne, il faut respecter la législation environnementale", a affirmé jeudi Isaac Valero-Ladron, porte-parole de la commissaire chargée du Climat, Connie Hedegaard. "Nous n'allons pas modifier notre législation. Nous n'allons pas faire marche arrière", a-t-il insisté.
Au même moment, l'Association internationale du transport aérien (Iata) a fait part de sa déception à la suite de l'entrée en vigueur de cette loi européenne. "Notre position n'a pas changé. La seule façon de résoudre" la question "est de négocier au sein de l'aviation civile internationale (OACI)", a expliqué un porte-parole de l'Iata, Chris Goater. "Nous voulons une solution globale à ce problème, pas une solution régionale", a-t-il insisté.
À ce propos, le porte-parole européen a invité le reste du monde à suivre l'exemple de l'UE pour réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par le trafic aérien plutôt que de chercher à contester sa législation. M. Valero-Ladron réagissait à l'annonce de la décision chinoise de ne pas coopérer avec l'UE pour mettre en œuvre les quotas d'émissions polluantes. "L'opposition de la Chine à notre législation n'est pas nouvelle", a dit M. Valero-Ladron en cherchant à minimiser la décision chinoise. "Nous sommes confiants. Nous pensons que les compagnies aériennes et leurs actionnaires respecteront la législation", a-t-il ajouté en soulignant que le coût des sanctions encourues pour non-respect de cette législation serait supérieur au coût de la mesure elle-même.
Le prix de la tonne de CO2 sur le marché du système d'échange de quotas d'émissions (ETS) était le 5 janvier de 6,59 euros. À ce prix, les compagnies aériennes devraient débourser un total d'environ 208 millions d'euros, soit "un à deux dollars par passager" pour un vol aller New York-Londres, selon M. Valero-Ladron. Si elles ne se plient pas à la loi, elles devront payer des amendes d'un montant de 100 euros par tonne de CO2 et pourront être interdites de vol dans l'UE.

Alain Jean-Robert

Vendredi 6 Janvier 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse