CFR Marfa : trois candidats sur les rails


Trois candidats rejetés une première fois d'une procédure de privatisation de la compagnie de fret ferroviaire roumaine CFR Marfa se sont qualifiés lors de la relance du processus, a annoncé le ministère des Transports vendredi 24 mai.


© CFR Marfa
© CFR Marfa
Concernant la privatisation du fret ferroviaire en Roumanie, les mêmes trois candidats sont à nouveau sur les rails. La privatisation de CFR Marfa fait partie des engagements de la Roumanie auprès du Fonds monétaire international (FMI) et de l'Union européenne dans le cadre d'un accord conclu en 2011. L'État roumain met en vente une participation de 51 % de CFR Marfa à un prix de départ fixé à 180 millions d'euros.

OmniTrax, GFR, TFG et Donau-Finanz

OmniTrax, une compagnie de fret ferroviaire privée américaine, le Groupe ferroviaire roumain (GFR), premier opérateur privé de fret ferroviaire en Roumanie, ainsi qu'un consortium formé par TFG (Transferoviar Grup), une société roumaine, et un fonds d'investissement autrichien, Donau-Finanz and CO KG Austria, "se sont qualifiés pour la prochaine phase de la privatisation", a annoncé le ministère. Elle ont jusqu'au 5 juin pour déposer leur offre finale. Le vainqueur doit être annoncé le 20 juin.
"Coup de théâtre", a titré le quotidien économique roumain "Ziarul Financiar", en rappelant que ces trois compagnies avaient échoué à se qualifier lors d'une première tentative de privatisation. Depuis, le gouvernement a allégé le cahier de charges, les candidats pouvant être admis aux enchères si leur chiffre d'affaires sur les trois dernières années a été supérieur à 20 millions d'euros et non plus à 100 millions d'euros comme exigé auparavant. Après de nombreux retards sur le calendrier prévu, Bucarest avait obtenu du FMI un délai supplémentaire de trois mois, jusqu'à fin juin, pour privatiser l'opérateur de fret ferroviaire.
CFR Marfa emploie 9.000 personnes et enregistre une dette de 347 millions d'euros. L'entreprise compte un parc immobilier important. En 2011, l'opérateur ferroviaire public a réalisé un chiffre d'affaires de 251 millions d'euros pour une perte nette de 21 millions d'euros.

AFP

Vendredi 24 Mai 2013



Lu 115 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse