CMA CGM a souffert au premier semestre


CMA CGM a vu son bénéfice net s’effondrer sur les six premiers mois de l’année malgré la progression de ses volumes. L’armement se dit tout de même confiant dans une conjoncture mondiale qui “incite à la prudence”.


CMA CGM a souffert au premier semestre
Au premier semestre, le résultat net du groupe CMA CGM a chuté de 72 %, à 237 millions de dollars (163 millions d’euros) après une année 2010 record à 849 millions de dollars. Pour autant, le numéro trois mondial de la ligne maritime conteneurisée se satisfait publiquement de la tournure du premier semestre et se dit confiant pour le reste de l’année 2011, malgré une conjoncture qui “incite à la prudence”.

Prix du pétrole et surcapacité

Son chiffre d’affaires est pourtant en hausse de 8 % à 7,3 milliards de dollars (5 milliards d’euros), dans la lignée de la croissance des volumes transportés – en hausse de 9,1 %, à 4,81 M Evp. Le directeur central exécutif finance du groupe, Michel Sirat, explique la chute du bénéfice notamment par la hausse des charges liées au pétrole, qui ont augmenté de 36 % sur un an. Mais CMA CGM est aussi victime de la surcapacité qui plombe de nouveau le secteur du shipping depuis quelques mois, avec une demande qui croît mais moins vite que l’offre : une situation qu’il a contribué à créer en mettant régulièrement en ligne des navires de capacité toujours supérieure.
Pour autant, CMA CGM se félicite d’“une stabilité des taux de fret sur la majorité des lignes qu’il dessert”, rééquilibrés par la hausse des tarifs des lignes sud-américaines et Caraïbes (+ 5 %), transatlantiques (+ 6%) et transpacifiques (+ 11%), qui “compensent grandement les lignes Asie-Europe et Méditerranée”, qui souffrent depuis le début de l’année d’une rechute des taux de fret. Le groupe explique également avoir “poursuivi ses efforts de maîtrise des coûts engagés en 2009 et 2010”.

“Nous sommes bien placés pour une reprise en Libye”

En un an, la flotte de CMA CGM s’est légèrement élargie en nombre passant de 387 à 390 navires (+ 1 %). Mais, comme chez tous les leaders de la ligne régulière, c’est la capacité qui a surtout évolué, avec l’augmentation rapide de la taille moyenne des navires. Ainsi, l’armement français offrait à la fin du mois de juin 1,29 M Evp d’espaces, en hausse de 17 % comparé au premier semestre 2010.
Le phénomène se poursuivra, même s’il devrait s’atténuer un peu ces prochains mois. La compagnie a reçu vingt unités en 2010 et les navires en attente de livraison ne représentent plus aujourd’hui que 10,3 % de sa capacité existante, contre 31 % avec 37 navires attendus il y a encore un an. Quinze unités restent maintenant à livrer, dont les trois derniers navires de la série du “Christophe Colomb” convertis par l’armateur de 13.300 Evp initialement prévus à 16.000 Evp.
La répartition entre navires en propriété et affrétés a légèrement changé elle aussi, la part de ces derniers ayant diminué. CMA CGM possède maintenant 93 porte-conteneurs, soit 23,8 % de sa flotte opérationnelle, contre 21,4 % il y a un an (83 unités).

Renforcement des positions et économies

Pour l’ensemble de l’année 2011, “malgré la situation économique mondiale actuelle qui nous incite à la prudence, nous demeurons confiants dans notre capacité à renforcer encore nos positions grâce, notamment, à notre outil naval moderne”, a déclaré Rodolphe Saadé, son directeur général délégué. Le groupe armatorial a ainsi annoncé son intention de poursuivre le développement “de ses positions stratégiques dans les pays émergents particulièrement en Russie et en Inde”. Il entend également profiter de l’ouverture du nouveau canal de Panama dans trois ans, après avoir officialisé sa participation dans l’agrandissement du terminal à conteneurs Gordon Cay du port jamaïcain de Kingston, qui constituera son nouveau hub dans la Caraïbe. La compagnie compte aussi poursuivre un programme de réduction de coûts “portant sur les terminaux, la logistique et les investissements”.
Concernant la Libye, Michel Sirat a assuré que l’armateur a continué de desservir Benghazi, entretenant “des relations avec les futures nouvelles autorités libyennes”. “Nous pensons être bien positionnés pour quand il y aura une reprise du trafic dans le cadre de la reconstruction du pays”, a-t-il ajouté. Le groupe tient une position privilégiée grâce à son hub à Malte. CMA CGM estime enfin que, malgré la faiblesse des taux, 2011 devrait être une année positive, “sauf aléas de la conjoncture mondiale actuellement tourmentée” avec une hausse espérée du trafic de 7 à 8 % sur douze mois. Fin juin, le groupe disposait d’une trésorerie de 1,7 milliard de dollars mais sa dette atteignait 5,3 milliards de dollars, à peine mieux que le chiffre de 5,5 milliards enregistré fin 2009.


Franck André

Mardi 30 Août 2011


Tags : cma cgm, maritime



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse