CMA CGM en discussions pour acquérir Neptune Orient Lines


Le groupe NOL, filiale du fonds souverain singapourien Temasek Holdings, vient d'entrer en pourparlers avec CMA CGM mais aussi avec AP Møller-Maersk pour sa propre cession. Ces négociations avec les numéros 3 et 2 mondiaux en vue d'une "potentielle acquisition" rouvre un dossier qui semblait ne pas vouloir aboutir en juillet dernier avec Hapag-Lloyd pour la cession de sa simple filiale APL.


APL est la division ligne régulière conteneurisée de NOL © NOL
APL est la division ligne régulière conteneurisée de NOL © NOL
Trois mois après des rumeurs de cession d'APL, ce n'est pas cette compagnie asiatique seulement qui se trouve au centre de pourparlers avec des armateurs européens. Cette fois-ci, Neptune Orient Lines (NOL), dont on disait qu'il se montrait un peu trop gourmand au début de l'été eu égard aux piètres résultats de sa filiale APL, confirme mener des "discussions préliminaires séparées" avec l'armateur français CMA CGM et le groupe danois AP Møller-Maersk en vue de sa propre acquisition potentielle.

Les discussions avec Maersk moins avancées

Selon l'agence d'information financière Bloomberg, CMA CGM a fait une offre préliminaire pour NOL. Les discussions avec Maersk seraient en revanche moins avancées, estime l'agence.
"Il n'y a pas de certitude que ces discussions aboutissent à un accord ou une transaction définitifs ou qu'une offre pour NOL sera faite", a toutefois souligné le groupe, ajoutant qu'il ferait "une annonce appropriée dans le cas où il y aurait des développements".
CMA CGM, numéro trois mondial du transport maritime par conteneurs, qui avait tenté en 2014 de s'allier (en vain) avec le danois Maersk Line, numéro un mondial, "confirme être en discussions préliminaires en vue d'un éventuel rapprochement avec Neptune Orient Lines Limited". Un armateur dont la surface financière est sans conteste beaucoup plus attractive que sa filiale.
De son côté, APL, la division ligne régulière conteneurisée de NOL, accuse des pertes nettes depuis 2011, son chiffre d'affaires s'étant par ailleurs établi à 8,62 milliards de dollars en 2014. Selon Dynamar, son chiffre d'affaires a atteint au cours des trois premiers trimestres de l'année 1,207 milliard de dollars contre 1,736 en 2014. La filiale a enregistré des pertes au cours de cette période de 93 millions de dollars contre 24 l'an dernier.

Vincent Calabrèse

Lundi 9 Novembre 2015



Lu 876 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse