CMA CGM : nouveau record pour une année faste


Malgré la mort dans l'œuf de l'alliance P3, CMA CGM a vécu une année 2014 faste, avec une forte croissance de son résultat et un record de volumes transportés. Tous les voyants sont au vert pour le troisième armateur mondial.


Le "CMA CGM Jules Verne" ne sera bientôt plus le plus gros porte-conteneur de l'armateur français © CMA CGM
Le "CMA CGM Jules Verne" ne sera bientôt plus le plus gros porte-conteneur de l'armateur français © CMA CGM
CMA CGM a annoncé une hausse spectaculaire de son bénéfice net part du groupe pour 2014. À 584 millions de dollars, ce dernier est en progression de 43,2 % comparé à l'année précédente. La performance est "d'autant plus remarquable" qu'elle surpasse le précédent bond enregistré en 2013 (+ 22,8 %), "qui incluait la cession de 49 % de Terminal Link", filiale portuaire du groupe, a souligné son vice-président, Rodolphe Saadé.
La plupart des indicateurs de l'armateur français sont en hausse. Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 5,3 % sur un an, pour atteindre 16,7 milliards de dollars. Les volumes ont progressé plus amplement encore et dans une proportion "nettement supérieure à la croissance du marché". Cette hausse de 8,1 % des volumes a permis à CMA CGM de traiter l'an dernier 12,2 millions d'EVP.

Hausse des volumes, baisse des coûts

Le résultat d'exploitation (Ebit) du groupe est en nette hausse de 28,8 % et s'établit pour 2014 à 973 millions de dollars. La marge opérationnelle s'est ainsi accrue d'un point à 5,8 % et à 7,9 % au quatrième trimestre. Elle reste "l'une des plus fortes du secteur", selon Rodolphe Saadé, qui met en avant "l'efficacité de la politique de réduction des coûts" du groupe. Le coût au conteneur transporté est en baisse de 4 % et seul un tiers de cette diminution serait due au recul du prix pétrole.
CMA CGM note que la performance opérationnelle n'est pas seule responsable de ses bons résultats, aidés aussi par "la baisse notable des charges financières nettes de 445 à 222 millions de dollars", notamment grâce à "l’impact positif du taux de change euro/dollar" dont il tire 70 millions de dollars.

"Commande de trois navires de 20.600 EVP"


Question trafic, l'armateur évoque "un plus haut historique grâce à la croissance des principales lignes Est-Ouest", entre l'Asie et l'Europe du Nord ou la Méditerranée, "combinée au dynamisme commercial des marques régionales et spécialisées du groupe", en particulier Delmas, dont les liaisons en Afrique ont été remaniées, et ANL, qui "a augmenté ses volumes sur ses lignes existantes et ouvert de nouveaux services maritimes sur l'Océanie". Le groupe cite encore parmi les moteurs de sa croissance l'ouverture de corridors terrestres et de ports secs, le dynamisme de l’économie américaine et sa plateforme e-commerce lancée en octobre 2013, qui "a enregistré 1,3 million d’EVP, pour sa première année pleine".

Développements tous azimuts

Ces performances opérationnelles soulagent la structure financière du groupe qui dispose "d’une trésorerie disponible solide". La dette nette ajustée baisse de 21,5 % à 2,9 milliards de dollars. Rodolphe Saadé se montre donc confiant : "Nous abordons 2015 avec une ambition renouvelée de croissance et allons accélérer encore notre développement : lancement de l’alliance stratégique Ocean Three, nouvelles offres, nouvelles dessertes et renforcement dans les métiers complémentaires tels que la logistique, le transport terrestre et les terminaux portuaires". Il attend ainsi un retour sur investissements dans les terminaux de Lekki (Nigeria), Mundra (Inde) ainsi que du lancement du hub de l’océan Indien à La Réunion. Le groupe poursuit par ailleurs ses négociations avec les autorités jamaïcaines pour développer un terminal à Kingston.
CMA CGM compte sur Ocean Three pour l'aider à poursuivre la réduction de ses coûts unitaires en lui permettant de "déployer des navires de taille optimale". Ses accords avec Hamburg Süd en Amérique et le rachat de l'armateur allemand OPDR, spécialiste européen du short-sea et de logistique de "porte à porte" entre le Nord de l’Europe, les îles Canaries, la péninsule Ibérique et le Maroc, doivent l'y aider aussi.
Le groupe précise qu'il a préparé l'élargissement du canal de Panama en prenant livraison de ses huit premiers navires de la série des 9.400 EVP (aux noms de fleuves), également compatibles avec le passage du Bosphore et à la capacité reefer augmentée. Côté flotte encore, il a aussi modifié les bulbes d’étrave de dix porte-conteneurs en propriété pour réduire sa consommation de combustible. Concernant la logistique, après l'ouverture de six implantations par CMA CGM Log, le groupe annonce pour 2015 de nouvelles agences, notamment au Moyen-Orient et en Amérique latine.
D'ici la fin de l'année, l'armateur attend pour le marché de la ligne régulière une croissance de 5 %, dont il espère prendre la meilleure part avec la réception de six nouveaux navires de 18.000 EVP, dont trois en propriété, et douze de 9.400 EVP.
CMA CGM annonce également être sur le point de finaliser une commande de trois navires de 20.600 EVP pour une livraison possible en 2017. Ceux-ci pourraient ravir la palme du plus gros porte-conteneurs du monde à MSC, s'ils ne sont pas dépassés d'ici-là.

Franck André

Mardi 31 Mars 2015



Lu 896 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse