Caen-Ouistreham : le port amont en souffrance


Avec un trafic global à 2,25 millions de tonnes fin août, le port de Caen-Ouistreham affiche un retard de 7,4 % sur l’an dernier, conforme à la moyenne des ports français. Le terminal transmanche, étendu et refait à neuf, sauve les meubles. Le port amont fait le dos rond.


© Éric Houri
© Éric Houri
Confrontée à des risques de turbulences sociales, la compagnie Brittany Ferries a sauvé les meubles au terme des huit premiers mois de l’année sur sa liaison phare entre Ouistreham et Portsmouth. Ses ferries ont transporté 717.000 passagers (+ 2,6 %) et près de 72.000 camions (- 1,6 %). Au total, une redistribution des services au détriment de Cherbourg, entre les deux ports gérés par PNA (Ports Normands Associés), masque un peu une baisse marquée des échanges transmanche. Courant octobre, l’autorité portuaire pilotée par le Conseil régional de Basse-Normandie, et la CCIT de Caen, concessionnaire des équipements portuaires, inaugureront une extension du terminal transmanche, doublée d’une rénovation complète des superstructures. L’investissement cumulé a été lourd, de l’ordre de 25 millions d’euros.

"Projet de navettes conteneurisées entre Le Havre et Calix"


Du côté des bassins intérieurs, on fait davantage grise mine. Après huit mois, les trafics cumulés n’atteignent pas 400.000 tonnes, en recul de plus de 25 %. Si les exportations de ferrailles vers la péninsule Ibérique (+ 9,4 %) et les importations de bois du Nord (+ 5,1%) tirent encore leur épingle du jeu, d’autres poids lourds historiques sont davantage en souffrance. C’est le cas des entrées de bois exotiques en provenance du Brésil comme d’Afrique de l’Ouest. Parmi les explications figure l’incapacité du port bas-normand à accueillir la nouvelle génération des navires de l’armement BOCS qui livrent désormais à Montoir ou La Pallice. "Pour compenser, nous avons initié cet été un service avec Safmarine pour remonter d’Afrique des grumes ou bois débités. Une seconde escale est programmée en octobre", indique Antoine de Gouville, directeur des installations portuaires. Côté céréales, la montée des cours et la qualité des grains fraîchement récoltés laissent augurer d’un second semestre à l’exportation bien meilleur que le précédent. Sans atteindre le record de 2010 (456.000 tonnes), la coopérative Agrial espère s’en rapprocher alors que, fin août, les sorties de graines dépassaient à peine 200.000 tonnes à moins 20 %.

Un parc éolien offshore à Courseulles

Pour redonner des couleurs à l’activité portuaire, PNA conserve deux fers au feu qui nécessiteront chacun des investissements et devront donc être phasés et arbitrés politiquement. D’abord, la relance du projet de navettes conteneurisées entre Le Havre et le terminal de Calix, stoppé net par un arrêté préfectoral de janvier dernier sous la pression de riverains. "Pas question de renoncer et de rester sur un échec d’ordre administratif. Nous annoncerons prochainement un nouveau scénario", confie-t-on au Conseil régional. Par ailleurs, Ouistreham a été choisi par le consortium EDF/Alstom pour être la base de maintenance pour l’exploitation du futur parc éolien offshore de Courseulles, ce qui nécessitera une réorganisation de l’avant-port.

Vincent Rogé

Vendredi 21 Septembre 2012


Tags : caen, maritime, port



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Septembre 2012 - 12:27 Cherbourg : dès que les vents tourneront...


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse