Calais : plusieurs centaines de migrants à l'entrée du tunnel



© Tunnel sous la Manche
© Tunnel sous la Manche
Entre 800 et 1.000 migrants ont tenté jeudi 17 décembre d'entrer sur le site du tunnel sous la Manche près de Calais, paralysant le trafic autoroutier pendant plusieurs heures et nécessitant un vaste déploiement de forces de l'ordre. "On a relevé la présence de 800 à 1.000 migrants vers 15 heures aux abords du tunnel sous la Manche", a rapporté la préfecture du Pas-de-Calais, un chiffre qualifié d'"inédit" en journée selon une source policière. "À l'approche du tunnel, de nombreux migrants ont tenté par tous les moyens de ralentir le trafic pour monter dans les camions, en bloquant les voies de circulation et en démontant des grilles métalliques", a relaté cette source. Certains d'entre eux ont coupé au cutter des bâches et sont montés sur les toits de poids lourds. Selon ce dernier, plusieurs migrants ont réussi à s'introduire sur le site du tunnel, d'une superficie de 650 hectares. "Des forces de sécurité ont été déployées aux abords du tunnel sous la Manche, ont reçu des projectiles et ont dû faire usage de gaz lacrymogène à plusieurs reprises pour repousser les migrants", a indiqué la préfecture. Deux échangeurs d'accès au tunnel ont été fermés pendant une demi-heure "par mesure de sécurité", a précisé cette source. La préfecture a affirmé que la situation était maîtrisée vers 16 heures. "Les forces mobiles sont déployées en jalonnement le long des axes d'accès au site du tunnel, et plusieurs groupes de migrants s'écartent du secteur". Le trafic continuait à 17 heures d'être quasi paralysé comme dans la grande partie de l'après-midi. Des groupes de 10 ou 20 migrants passaient encore entre les véhicules en fin d'après-midi. Ces tentatives des migrants s'avèrent fréquentes en milieu de semaine ou lors de certains week-ends. Environ 4.500 migrants, venant principalement d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, vivent dans le camp de la "Jungle" de Calais, à une heure à pied du centre-ville, dans des conditions très précaires. Dix-huit personnes ont perdu la vie depuis début juin en tentant de rallier l'Angleterre, qu’ils considèrent souvent comme un eldorado.

AFP

Vendredi 18 Décembre 2015



Lu 224 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse