Canal Saône-Rhin : ne pas rester à quai du Snit


Une vigilance mêlée d’inquiétude : ce double sentiment a traversé l’assemblée générale annuelle de l’association Saône-Rhin Europe qui défend le projet de mise à grand gabarit de la liaison entre les deux voies d’eau.


© Mulhouse-Rhin
© Mulhouse-Rhin
La même réunion en 2011, toujours à Besançon (Doubs), s’était déroulée dans une atmosphère plus optimiste. Depuis, l’alternance politique est intervenue, il y a eu le "coup de froid" de Seine-Nord et désormais la remise à plat du Snit. L’association est donc suspendue au verdict attendu en mars de la commission instituée par le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier. "Nous ne désarmons pas. Le projet que nous défendons a l’atout d’être également inscrit au programme européen RTE-T. Et la voie d’eau a été suffisamment marginalisée dans les programmes d’infrastructures par le passé pour espérer que ce ne soit pas le cas une nouvelle fois", expose Pascal Viret, président de Saône-Rhin Europe.
L’AG a entériné l’entrée au conseil d’administration du Consortium international pour le développement des voies navigables présidé par l’ancien ministre alsacien Philippe Richert, confirmant le combat désormais commun des deux structures en faveur de Saône-Rhin.
Le réexamen des projets du Snit permettra de savoir si le débat public commun à Saône-Moselle et Saône-Rhin se tiendra bien, comme cela est prévu à l’automne 2013. Pascal Viret espère ce débat, et il l’espère "clair, transparent, sincère, honnête, pas limité à des échanges entre participants sur leurs positions vis-à-vis des projets". Pour l’heure, sa préparation suit un cours normal. L’étude de contexte est achevée, l’étude technico-environnementale devant identifier des couloirs possibles de passage et celle à caractère socio-économique se poursuivent. De même que les ateliers territoriaux qui font remonter jusqu’à la fin de l’année les premières réactions des acteurs socio-économiques des huit régions françaises concernées.

Christian Robischon

Mardi 30 Octobre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse