Canal Seine-Nord : le gouvernement étudie la régionalisation du projet


Le gouvernement étudie la possibilité de transformer la société de projet du canal Seine-Nord en établissement public local, comme l'ont récemment proposé les élus régionaux pour permettre au projet de voir le jour.


© Canal Seine-Nord
© Canal Seine-Nord
Le gouvernement étudie la régionalisation du projet de canal Seine-Nord, a indiqué mardi 19 septembre le Premier ministre, Édouard Philippe. "J'ai chargé le ministre de l'Action et des Comptes publics (Gérald Darmanin) et la ministre chargée des Transports (Élisabeth Borne) de réfléchir et d'analyser la possibilité de mettre en œuvre une solution qui reposerait sur la transformation de la société de projet d'établissement public de l'État en établissement public local, les collectivités locales assumant la conduite du projet", a annoncé le Premier ministre, lors du lancement des Assises de la mobilité.
Une telle gouvernance est "inédite pour une réalisation de cette ampleur", a-t-il ajouté. "La réflexion sur ce sujet n'est pas arrêtée, et je le dis clairement, la décision, ni dans un sens ni dans l'autre, n'est prise, le travail est indispensable. Il est en cours, il se fait avec beaucoup de bonne volonté", de la part des élus et du gouvernement, a encore assuré le Premier ministre.

"Prendre le relais de l'État jusqu'en 2019"

Les élus régionaux et départementaux des Hauts-de-France ont proposé au gouvernement de reprendre la responsabilité du projet, soumis comme les autres projets d'infrastructures de transports à la "pause" décrétée par le gouvernement. Ils avaient également proposé au gouvernement de garantir l'emprunt, et de prendre le relais financier de l'État jusqu'en 2019 pour permettre le démarrage du projet.

"Une telle gouvernance est inédite pour une réalisation de cette ampleur"


Édouard Philippe a souligné que les deux ministres devront également réfléchir à "garantir les recettes permettant de rembourser l'emprunt, et plus généralement, le financement de l'opération, en mettant en place une ressource compatible avec la nécessité de rembourser les emprunts et compatible avec la logique de report modal qui est au cœur de ce projet".
Les déclarations du Premier ministre ont été prises au mot par le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand : "Les collectivités sont disponibles pour avancer et réunir avant la fin du mois le conseil de surveillance" de la Société du canal Seine-Nord. Vendredi 15 septembre, les présidents des institutions départementales et régionale des Hauts-de-France, droite et gauche mêlées, avaient tenu ensemble une réunion publique à Péronne (Somme) pour faire pression sur le gouvernement. Fervent défenseur de l'ouvrage, l'ancien ministre de l'Écologie Jean-Louis Borloo avait pris la parole dans le même sens.
Édouard Philippe a également indiqué, concernant le projet de tunnel ferroviaire entre Lyon et Turin, que "la France s'est engagée par un traité international", et que "le président de la République aura l'occasion d'évoquer le sujet le 27 septembre prochain lors du sommet franco-italien qui se tiendra à Lyon". Ces deux projets font partie de la vingtaine de projets d'infrastructures de transports concernés par la "pause" décrétée par le gouvernement début juillet, alors que 10 milliards d'euros manquent dans les cinq ans à venir pour honorer les engagements pris par l'État.

AFP

Mercredi 20 Septembre 2017



Lu 362 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse