Canal de Panama : l'autorité juge la situation "délicate"


L'Autorité du canal de Panama (ACP) a qualifié de "délicate" mercredi 15 janvier la situation née du conflit financier l'opposant au consortium GUPC, un des principaux acteurs des travaux d'élargissement de la voie interocéanique.


Le projet d'extension du canal de Panama
Le projet d'extension du canal de Panama
L'Autorité du canal de Panama (ACP) juge la situation "délicate". "La situation actuelle constitue un défi de plus que nous affrontons ensemble et que nous sommes confiants de résoudre", a annoncé l'administrateur de l'ACP, Jorge Quijano. "Le peuple panaméen peut être sûr que l'élargissement de notre canal se réalisera dans les meilleurs délais et au meilleur coût possible, dans le cadre des termes du contrat", a-t-il ajouté. Le lundi 20 janvier, arrivera à échéance un ultimatum du consortium international Groupe uni pour le canal (GUPC), qui a menacé fin décembre de suspendre les travaux si l'ACP ne verse pas la somme de 1,6 milliard de dollars (environ 1,2 milliard d'euros) pour couvrir des surcoûts dus à des problèmes géologiques. Une somme considérable comparée au montant total du contrat liant les deux entités, de 3,2 milliards de dollars. Le 10 janvier, Manuel Manriquez, représentant de l'entreprise espagnole du BTP Sacyr, actionnaire majoritaire du consortium, a toutefois assuré que son groupe avait "l'intention d'exécuter le contrat" et ne délaissera le chantier "sous aucun prétexte". La semaine dernière, après une médiation de la ministre espagnole de l'Équipement, Ana Pastor, au Panama, des offres financières sur des avances de fonds ont été formulées de part et d'autre, mais aucun accord n'a pour l'instant été signé.
L'ACP a proposé une avance de 100 millions de dollars, en plus du report d'un remboursement de 83 millions de dollars déjà avancés au GUPC, et demandé que celui-ci s'engage à verser de son côté 100 millions de dollars. En réponse, le consortium a réclamé à l'ACP une avance de 400 millions pour les travaux, en attendant de trouver une solution définitive au conflit. Aucune autre réunion n'a pour l'heure été convoquée d'ici le 20 janvier.
Les travaux pharaoniques d'élargissement, d'un montant total de 5,2 milliards de dollars, ont commencé en 2009 et devaient initialement se terminer en 2014 afin de coïncider avec le centenaire du canal. Mais leur achèvement a été repoussé à 2015 après un premier désaccord dès le début du chantier entre l'ACP et le GUPC sur la qualité du ciment utilisé. L'essentiel de l'ouvrage porte sur la construction d'une nouvelle série d'écluses, prise en charge par le GUPC, pour permettre le passage de navires transportant jusqu'à 12.000 conteneurs, soit plus du double de la charge actuelle autorisée. L'ACP évalue également à 72 % l'évolution globale des travaux. Long de 80 km, le canal de Panama, par lequel transite 5 % du commerce maritime mondial, a été inauguré en 1914 et avait été rétrocédé par les États-Unis au Panama en 1999.

AFP

Jeudi 16 Janvier 2014



Lu 522 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse