Casablanca tente de conserver son rôle face au géant de Tanger-Med


Le port de Casablanca a achevé l'année 2015 sur une hausse modeste d'activité de 1 %, à 25,3 millions de tonnes. Le port historique marocain, concurrencé à certains égards par le hub de Tanger-Med, a gagné 6 % dans les marchandises diverses, à 10,8 millions de tonnes. Dans les vracs solides, son autre principale activité, il a perdu 3 %, à 14 millions de tonnes. Détails...


© ANP
© ANP
À Casablanca, l'année 2014 et 2015 ont été presque similaires en termes de tonnages. Le port est passé de 25,1 à 25,3 millions de tonnes en un an. Le secteur des marchandises diverses a progressé de 6 % pour s'établir à 10,8 millions de tonnes. À l'import, le trafic s'est établi à 8 millions de tonnes, en hausse de 6 % par rapport à 2014. L'export, lui, a augmenté de 5 %, pour atteindre 2,7 millions de tonnes.
Dans cette filière, à 7,9 millions de tonnes, le trafic conteneurisé a représenté presque 80 % du tonnage.

Un trafic conteneurisé équilibré

En nombre d'EVP, le trafic annuel est passé de 847.000 à 863.000. La hausse enregistrée a donc été modeste puisqu'elle s'est élevée à 1 % seulement. Entre import et export, le trafic est relativement équilibré puisque l'administration portuaire relève 430.000 EVP aux entrées tandis que les sorties se sont chiffrées à 423.000 EVP. Le port doit miser aujourd'hui sur l'entrée en service du Terminal 3 pour voir son trafic conteneurisé connaître un nouvel essor.

"Les vracs liquides en repli"


Le conventionnel constitue l'autre activité phare avec 2,6 millions de tonnes. La hausse globale s'est élevée dans cette filière de 10 % par rapport à 2014 en raison d'une progression de 15 % à l'import mais d'une chute de 21 % à l'export. Avec un volume de 2,3 millions de tonnes à l'import et de 250.000 tonnes à l'export, ce trafic reste très déséquilibré.
À 14 millions de tonnes, les vracs solides ont enregistré un repli de 3 %, soit presque 400.000 tonnes. À 6,7 millions de tonnes, l'import a reculé de 13 % tandis que l'export, à 7,3 millions de tonnes, a progressé de 8 %.
Les vracs liquides enfin ont achevé l'année 2015 sur un recul de 3 %, à 386.000 tonnes. Le port a vu ses importations (l'essentiel de son trafic dans ce domaine) diminuer de 4 %. Ce repli est dû notamment à la baisse des huiles végétales.

Vincent Calabrèse

Lundi 2 Mai 2016



Lu 70 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse