Casino développe des outils pour l’environnement


Quand on réalise que 120 millions de kilomètres sont parcourus chaque année pour l’acheminement des marchandises dédiées aux diverses enseignes de Casino dont la moitié est effectuée par des sous-traitants exclusifs et le reste en affrètement auprès de transporteurs, on comprend à quel point ce groupe, présent en France et à l’étranger, a à cœur d’adapter des formules et des concepts pour limiter son empreinte carbone.


© Norbert Dentressangle
© Norbert Dentressangle
Parmi la "panoplie" mis en place par Casino pour entrer dans le cercle vertueux de la protection de l’environnement, on peut retenir quelques exemples. À l’import, Casino utilise le fleuve dans la vallée du Rhône et le port de Lyon. "Nous importons d’Asie dix conteneurs environ par semaine redispatchés sur nos entrepôts d’Andrézieux et de Vienne", remarque François Hebrard, responsable des projets transverses. Casino utilise le fluvial pour entrer dans Paris pour alimenter les magasins de Franprix depuis août dernier. "À Lyon, ce serait plus difficile car nous n’avons pas encore de terminal en centre-ville".

400 véhicules en Euro V

En ce qui concerne la flotte, l’objectif est qu’elle soit en Euro V fin 2012, ce qui concernerait 400 véhicules. Casino a mis en place des camions à double étage remplis au maximum et générant une réduction des émissions de CO2 qui a atteint 23,6 tonnes pour le frais à fin juillet 2012 et de 39 tonnes pour le sec pour des livraisons inter-sites.
Le train peut être aussi un allié avec le ferroutage sur le flux amont pour des distances suffisantes. Les marchandises sont récupérées dans le Nord, ramenées sur le terminal de Valenton en caisses mobiles puis prises en charge par Tab ou Districhrono pour le Sud-Est et le Sud-Ouest. 30 % des volumes sont achetés en ex Works et le reste en DDP.

"Une filiale dédiée à la livraison du dernier kilomètre"


Casino travaille sur des supports de manutention dans le cadre du Projet P 80 avec accès total au fond du support, facilité de montage et de démontage, alliage très résistant. Le groupe a créé en 2008 une filiale dédiée à la livraison du dernier kilomètre qui a concerné 250 personnes dont 230 chauffeurs-livreurs. On parle même de plus en plus du dernier hectomètre lors des divers colloques organisés sur le thème du transport et de la logistique urbaine.
Le groupe Casino s’est associé à Renault Trucks, Air Liquide, Chéreau et Staf pour développer le premier véhicule hybride au monde associant cryogénie et label Piek. Pionnier dans les livraisons urbaines responsables, le groupe Casino veut démontrer toute la pertinence de sa stratégie "Citygreen" en transformant contraintes et problématiques en de véritables opportunités de construire une société plus respectueuse et plus solidaire. Le groupe s’est engagé à réduire ses émissions de CO2 de 25 % entre 2010 et 2020. D’ici fin 2013, 200 véhicules Citygreen seront déployés pour livrer 1.600 magasins de 20 centres urbains.
Casino élabore la charte Certibruit pour effectuer des livraisons de nuit respectueuses des riverains. Le camion gêne mais chacun veut obtenir très vite ses marchandises. La congestion diurne est telle que les municipalités et les professionnels se penchent sur la livraison de nuit. L’association Certibruit a pour objet l’échange d’information, la communication et la coordination des actions réalisées en commun par ses membres, distributeurs, entreprises de commerce, transporteurs, dans le domaine du bruit en milieu urbain particulièrement. Son objectif est de proposer un label permettant de valoriser les efforts entrepris en matière de livraison silencieuse de nuit et de limitation du trafic de fret le jour. Sa gouvernance est assurée par un certain nombre d’organismes tels que le Cemafroid, le CIDB, LNE, AFT-Iftim.

Annick Béroud

Mardi 18 Décembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse