Chez STX à Saint-Nazaire, Hollande s'est heurté à "la réalité des salariés"



© STX
© STX
Le numéro un de la CGT, Philippe Martinez, et son prédécesseur, Bernard Thibault, ont soutenu mercredi 14 octobre à Limoges (Haute-Vienne) leurs collègues des chantiers STX de Saint-Nazaire qui ont refusé de serrer la main à François Hollande, estimant qu'ils avaient ainsi exprimé "la réalité des salariés" au chef de l'État. Les deux dirigeants syndicaux se trouvaient à Limoges pour célébrer le 120e anniversaire de la CGT, fondée dans la ville le 23 septembre 1895. Hasard du calendrier, ils vont y croiser le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, et son principal rival aux primaires pour la présidentielle, Alain Juppé, tous deux venus participer à un meeting de leur parti dans la campagne pour les régionales. Pour Philippe Martinez, ce refus des représentants de la CGT à STX de saluer le président de la République, à qui ils reprochent de ne pas avoir dénoncé la "violence patronale" dans le dossier Air France, est "une démarche symbolique et importante". "J'ai vu un camarade dans une entreprise qui a vécu beaucoup de turbulences sociales, qui a expliqué les yeux dans les yeux au président la réalité des salariés. Et c'est bien que le président de la République, de temps en temps, entende la vraie vie et la vraie situation des salariés", a déclaré Philippe Martinez. "Partout et depuis toujours, les conflits entre salariés et patrons sont passés par la mobilisation, parfois il y a eu des débordements, et de chaque côté (...) Le Premier ministre, il y a quelques jours, est descendu d'un avion et a couru saluer le DRH d'Air France, sans un mot pour les 3.000 salariés qui risquent d’être licenciés : la violence, elle est là", a-t-il lancé. L'ancien secrétaire général de la CGT Bernard Thibault juge lui aussi que ses collègues de Saint-Nazaire ont permis de porter "une parole vraie et qui fait du bien." "C'est une bonne chose pour nos politiques que d'avoir l'opportunité, parfois, de rencontrer des vraies personnes, issues du vrai monde, en tout cas du quotidien des Français", a-t-il expliqué.

AFP

Jeudi 15 Octobre 2015



Lu 222 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse