Chine : nouveau plongeon des échanges commerciaux en juillet


Les exportations et importations de la Chine (exprimées en dollars) se sont encore une fois enfoncées de concert en juillet, l'effet devises assombrissant considérablement les chiffres initialement annoncés en yuans, et témoignant de l'essoufflement persistant d'un crucial moteur économique du pays.


Le commerce extérieur reste un des piliers du PIB chinois © SMC
Le commerce extérieur reste un des piliers du PIB chinois © SMC
La Chine, principale puissance commerciale de la planète, a vu ses exportations (calculées dans la monnaie américaine) fondre de 4,4 % sur un an à 184,7 milliards de dollars, a indiqué lundi 8 août l'Administration des douanes. Les Douanes n'avaient publié tout d'abord que des montants exprimés dans la monnaie chinoise, qui faisaient au contraire état d'une hausse de 2,9 % sur un an. Cet écart saisissant reflète la très forte dépréciation du yuan face au dollar au cours de l'année écoulée.
Les chiffres des Douanes sont scrutés de près pour jauger la santé de la deuxième économie mondiale : le commerce extérieur reste un des piliers du PIB chinois, en dépit des efforts de rééquilibrage engagés par Pékin. Le repli des exportations est plus prononcé que ce qu'attendaient les analystes interrogés par l'agence Bloomberg, qui tablaient en moyenne sur un recul de 3,5 %.
De leur côté, les importations du pays se sont enfoncées pour le 21e mois consécutif, dégringolant de 12,5 % sur un an à 132,4 milliards de dollars. Exprimées en yuans, leur recul n'était cependant que de 5,7 %. En conséquence, l'excédent commercial chinois a donc gonflé en juillet à 52,3 milliards de dollars, contre 48,1 milliards le mois précédent.

Une transition douloureuse

Ces chiffres décevants s'inscrivent dans un tableau déjà morose pour la deuxième économie mondiale : l'industrie est toujours plombée par de massives surcapacités de production, l'envolée de l'endettement public et privé inquiète et les réformes structurelles promises piétinent. Le gouvernement s'efforce de rééquilibrer le modèle de croissance du pays vers les services, les nouvelles technologies et la consommation intérieure, mais la transition s'avère douloureuse.

AFP

Mercredi 10 Août 2016



Lu 212 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse