Chine : une mer riche en hydrocarbures


La mer de Chine méridionale, dont Pékin et les autres États riverains se disputent la souveraineté, est un carrefour stratégique pour le commerce international et l'enjeu de rivalités féroces pour les réserves de pétrole et de gaz qu'elle est censée receler.


Chine : une mer riche en hydrocarbures
La Chine revendique la totalité de la mer de Chine méridionale et de ses archipels, les Spratleys et les Paracels, situés sur les grandes voies maritimes empruntées par les cargos, entre l'Asie du Sud-Est et l'Europe ou le Moyen-Orient.

D'importantes réserves

Entre un tiers et la moitié du trafic mondial de marchandises par voie maritime, selon les sources, y transite, ainsi que la moitié du transport d'hydrocarbures. Elle recèlerait par ailleurs d'importantes réserves de brut et de gaz : 7 milliards de barils prouvés et 28 milliards estimés, selon l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris).
Les compagnies Exxon Mobil (États-Unis), Gazprom (Russie) et Total (France) sont présentes dans la région. Exxon a annoncé avoir trouvé du pétrole au large de Da Nang, au Vietnam, à l'ouest des Paracels.
La mer de Chine méridionale, qui s'étend sur 3 millions de km2, est bordée au nord par la Chine et Taïwan, à l'est par les Philippines, au sud par Bornéo et à l'ouest par le Vietnam. La Chine et Taïwan revendiquent la totalité des centaines d'îlots, inhabités pour la plupart et de taille réduite (quelques kilomètres carrés). Le Vietnam, la Malaisie, Brunei et les Philippines ont des prétentions sur une partie seulement de la région.
Les États-Unis redoutent quant à eux des freins à la libre navigation. Washington a annoncé mercredi le déploiement de 250 soldats à Darwin, dans le nord de l'Australie, provoquant une réaction de méfiance de Pékin. Hanoï et Manille dénoncent le harcèlement régulier par la marine chinoise et accusent Pékin d'actes de sabotage contre des installations pétrolières. La Chine et le Vietnam ont connu plusieurs incidents au printemps, impliquant des navires civils ou militaires, et provoquant à Hanoï et à Ho-Chi-Minh-Ville (sud) une série de manifestations nationalistes. Une courte bataille navale opposant les deux pays en 1998 à propos d'un des îlots avait fait 50 morts parmi les marins vietnamiens.

.

Vendredi 18 Novembre 2011





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse