Chute du bénéfice de Bombardier sur fond de restructuration


Le bénéfice de Bombardier a reculé au deuxième trimestre. En outre, le groupe aéronautique canadien subit une baisse des commandes dans sa branche aéronautique.


Les commandes aéronautiques ont fortement régressé © Bombardier
Les commandes aéronautiques ont fortement régressé © Bombardier

Bombardier a dégagé un bénéfice de 155 millions de dollars au deuxième trimestre, soit en baisse de 14 % sur les 180 millions de la même période l'an dernier. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice net ajusté s'est monté à 192 millions de dollars, en hausse de 22 % sur les 158 millions dégagés un an plus tôt. Le chiffre d'affaires entre avril et juin s'est élevé à 4,9 milliards de dollars, contre 4,4 milliards sur le trimestre correspondant l'an dernier.
La semaine dernière, le constructeur avait annoncé la réorganisation de toute sa division aéronautique et la suppression de 1.800 emplois non directement liés à la production. En décembre, face aux retards de son dernier avion CSeries, Bombardier avait licencié 1.700 personnes de ses usines et bureaux d'études. La réorganisation annoncée, qui doit être achevée le 1er janvier 2015, "nous rendra plus agiles et flexibles pour répondre aux besoins des clients, tout en réduisant les coûts et en accroissant notre capacité à nous concentrer sur les secteurs en croissance", a fait valoir le PDG du groupe québécois, Pierre Beaudoin.

Baisse des commandes d'avions

Le chiffre d'affaires de la branche aéronautique a été de 2,5 milliards de dollars, soit 200 millions de plus et le résultat d'exploitation s'est amélioré de 34 millions à 141 millions. 62 avions ont été livrés au cours du deuxième trimestre, contre 57 à la même période un an plus tôt.
Le carnet de commandes à la fin du trimestre s'établissait à 75,7 milliards, contre 76,9 milliards de dollars fin mars et 69,7 fin décembre. Les contrats conclus au cours du trimestre écoulé ont clairement marqué le pas : 48 avions ont été commandés, contre 82 il y a un an.
À propos de sa nouvelle gamme d'avions CSerie, avec laquelle Bombardier veut défier Boeing et Airbus sur le marché des monocouloirs, le constructeur canadien a assuré que les essais en vol "devraient reprendre au cours des prochaines semaines" après la défaillance d'un moteur Pratt & Whitney qui a frappé le premier appareil de test CS100 le 29 mai.


AFP

Vendredi 1 Août 2014



Lu 111 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse