Clasquin désormais présent sur les cinq continents


Après un début d'année mitigé, le groupe Clasquin prévoit un bon second semestre. En attendant, il va faire son entrée en Afrique, ce qui lui assurera une présence sur l'ensemble des continents du globe.


Clasquin désormais présent sur les cinq continents
C’est au Lyinc (Lyon International Club), devant une vingtaine d’entrepreneurs fondateurs, que le PDG de Clasquin a choisi de présenter ses résultats du premier semestre 2012 et ses plus récentes évolutions. «La croissance est modeste et nos résultats sont en baisse mais cela est dû en partie à des investissements faits les mois précédents et qui préparent l’avenir», observe Yves Revol, confiant dans les capacités de son groupe mais préoccupé tout de même par l’état du marché. Néanmoins, pour le patron, «le second semestre sera bon. C’est un phénomène saisonnier habituel et on a déjà une certaine visibilité à fin septembre. Les bureaux créés émergent, pas très vite, mais de façon appréciable et nous continuons à prendre des parts de marché».

Abandon du bureau de Narita

Les bureaux ouverts récemment en Inde, en Allemagne, en Italie (après un complet remaniement), en Géorgie accentuent l’aura internationale du groupe d’origine lyonnaise. Le 1er octobre, un petit bureau ouvrira en Afrique, à Bobodioulasso, deuxième ville du Burkina Faso. Ce pays enclavé – entouré par le Mali, le Niger, le Bénin, le Togo, le Ghana et la Côte d’Ivoire – permet au groupe Clasquin de poser un pied en Afrique où des parts de marché sont aussi à conquérir. Le bureau de Narita, au Japon, spécialisé dans les opérations de dédouanement a été fermé. «La greffe n’a pas pris», explique Yves Revol, dont le groupe a choisi l’Asie comme fief depuis longtemps.

"Acquisition de 100 % d’Intercargo au premier semestre"


Le premier semestre a été aussi marqué par l’acquisition de 100 % du capital d’Intercargo. Cette société dont le siège est à Barcelone (25 personnes) dispose également d’un bureau à Valence (3 personnes). Elle est spécialisée dans l’export maritime vers l’Amérique du Sud et le Moyen-Orient et elle connait une croissance régulière. Cette opération aura un effet relutif, positif en termes de bénéfice par action et de rentabilité, dès la première année. «C’est une belle société très rentable avec des dirigeants et des équipes de professionnels de qualité. Elle a dégagé en 2011 un chiffre d’affaires de plus de 11 millions d’euros et une marge commerciale brute supérieure à 2,2 millions pour un résultat opérationnel supérieur à 0,5 million. Ce rachat nous permet d’atteindre une taille critique et il nous ouvre sur des zones que l’on connaît mal comme l’Amérique du Sud et le Moyen-Orient», explique Yves Revol. Le groupe a maintenant 45 implantations dans 18 pays.
Le groupe Clasquin a traité 70.919 opérations lors du premier semestre 2012 (+ 2,1 % par rapport au premier semestre 2011), a enregistré une marge commerciale brute de 21,6 millions (- 1,6 % par rapport au premier semestre 2011) et un résultat opérationnel courant qui chute de 34,5 % au premier semestre 2012 par rapport à l’an dernier avec 1,6 million d’euros. Depuis deux ans, les taux de croissance sont devenus plus modestes mais les fondamentaux du groupe sont bons et Yves Revol dans un ciel nuageux ne peut s’empêcher de voir «des rayons de soleil» à la suite par exemple de l’immobilier qui ne baisse plus aux États-Unis, de récentes décisions européennes sur les dettes d'État ou des réformes entreprises par nos voisins.

Annick Béroud

Mercredi 26 Septembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse