Classe Export : deux jours de fête à l'international


"Arrêtons la morosité et le défaitisme, unissons-nous pour faire la fête de l’international". En lançant ces mots, Marc Hoffmeister, directeur du salon Classe Export, veut aller à l’encontre d’une ambiance de plus en plus pesante due à la crise et à toutes les interrogations que posent la gouvernance actuelle de notre pays. L’une des clés pour sortir du marasme réside dans l’augmentation du nombre d’affaires traitées à l’international. Le salon Classe Export organisé à Lyon-Eurexpo les 4 et 5 décembre a l'ambition d'être un facilitateur d’échanges et un tremplin pour les conquêtes à l’international.


© Only Lyon
© Only Lyon
Qui dit internationalisation dit besoins en trésorerie, financements, formation, temps et compétences pour nouer et assurer des relations pérennes avec des partenaires commerciaux à l’étranger. La 22e édition de Classe Export devrait apporter un certain nombre de réponses opérationnelles aux entrepreneurs avec ses 320 experts, 47 pays représentés, 67 conférences, 14 ateliers, 8.500 rendez-vous déjà programmés, opération en faveur des recrutements…

"Mobilisation générale les 4 et 5 décembre à Lyon-Eurexpo"


La Chine, la Tunisie, la Turquie et ses 4 % de croissance, les États-Unis et la Malaisie figurent parmi les pays cible ainsi que la Mongolie pour la première fois et dont on dit qu’elle pourrait être le Qatar de demain.
Les acteurs économiques transalpins ont décidé de se mobiliser et d’organiser le 4 décembre un sommet sur la liaison mixte Lyon-Turin qui fera suite à la venue la veille des présidents français et italien. "Si le sommet se tient en France, à Lyon, c’est pour annoncer quelque chose", anticipe Jean-Louis Gagnaire, vice-président du Conseil régional Rhône-Alpes, en charge de l’économie. Un village d’entreprises permettra de mettre en lumière les opportunités d’affaires existantes ou à créer entre les deux pays.

"Un dating-emploi"

Une opération majeure dédiée à l’emploi et à la mobilité internationale figure particulièrement au programme cette année avec un "dating-emploi" co-orchestré avec les partenaires régionaux comme la CGPME du Rhône et le Forum du recrutement de VIE avec UbiFrance. Une nouvelle convention VIE Atlantis sera signée avec UbiFrance et Erai, accessible non seulement aux entreprises rhônalpines mais aussi des autres régions. On recense 475 VIE de Rhône-Alpes à l’étranger pour le compte de 174 entreprises et 35 % sont en Union européenne, 24 % en Asie, 15 % en Amérique du Nord et 70 VIE sont sur le départ. Plus de 2,5 millions de Français vivent et travaillent à l’étranger. "1 % d’export en plus entraîne la création de 10.000 emplois", relève M. Gagnaire, qui "approuve sans réserve la démarche de Louis Gallois". Mais tant que la croissance ne flirtera pas avec les 1,5 % il n’y aura pas de création d’emplois.
La région Rhône-Alpes tire un peu son épingle du jeu mais perd du terrain à l’export. Deuxième région économique, première région industrielle et où les industriels exportent le plus, elle a eu un solde positif de 500 millions d'euros au troisième trimestre 2012 et de 1,8 milliard entre le quatrième trimestre 2011 et le troisième trimestre 2012.
Les entreprises françaises disposent de tout un arsenal d’aides pour les accompagner à l’international. Rémy Weber, président du groupe CIC, dont le club international est riche de plus de 900 PME, regrette qu’elles ne recourent pas davantage au Fonds d’assurance prospection.

Annick Béroud

Vendredi 23 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Novembre 2012 - 17:40 Une année 2012 mitigée pour la CFT


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse