Combiwest placé en redressement judiciaire


Combiwest a annoncé son placement en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Brest. L'opérateur ferroviaire continue de dénoncer des entraves permanentes de la part de la SNCF.


La société ferroviaire bretonne se plaint de mauvais traitement de la part de la SNCF © Combiwest
La société ferroviaire bretonne se plaint de mauvais traitement de la part de la SNCF © Combiwest
"Depuis sa création, Combiwest subit des incidents réguliers empêchant le bon acheminement des denrées alimentaires et industrielles", dénonce-t-elle. "Après plusieurs alertes restées sans réponse dénonçant ces manœuvres anticoncurrentielles visant à l'empêcher de faire circuler ses trains de fret, Combiwest est aujourd’hui contrainte de se mettre sous la protection du tribunal de commerce de Brest et a demandé sa mise en redressement judiciaire", poursuit le document.

La SNCF mise en cause

La société de fret ferroviaire, créée par des agriculteurs bretons, qui emploie 59 personnes "est placée en redressement judiciaire pour une période d'observation de six mois avec des bilans intermédiaires, ce qui permettra aussi de faire la lumière sur le contexte qui nous amène dans cette situation", a précisé son président, Jean-François Jacob.
La société, basée à Rennes, n'a eu de cesse au cours des dernières années de dénoncer des "entraves directes à son développement" mettant en cause la SNCF, chargée de faire circuler ses trains comme ceux des autres opérateurs.
Elle dénonce notamment des entraves dans l'octroi de sillons, les créneaux de passage des trains, vendus par la SNCF, mais se plaint aussi de locomotives louées auprès de l'opérateur historique avec des taux de panne importants, ainsi que de "vols" de locomotives de la part de la SNCF.
Pour autant, la société affirme avoir augmenté régulièrement le flux de marchandises transportées depuis sa création, pour atteindre l’équivalent de 30.000 conteneurs sur les rails en 2015, soit quelque 30.000 camions de moins sur les routes. Combiwest, créée en 2009 mais dont l'activité n'a débuté qu'en 2011, effectue des liaisons quotidiennes entre la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et les régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur via deux lignes directes, ainsi que des lignes interconnectées.

AFP

Mercredi 27 Janvier 2016



Lu 406 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse