Comité des ports : une nouvelle instance de coopération


C’est au titre de gestionnaire d’un port, celui de Villefranche-sur-Saône, en tant que président de la CCI de Villefranche, que Noël Comte a accepté la présidence du Comité des ports du bassin Saône-Rhône-Méditerranée officiellement lancé à la préfecture du Rhône le 6 juillet dernier. Cette instance de coordination et de coopération doit contribuer à renforcer l’efficacité des ports.


Au fil du temps, on a tourné le dos à la voie d’eau au profit de la route capable de répondre aux impératifs d’accélération des flux, du flux tendu, du dernier kilomètre à atteindre. Les clients voulant être servis très vite ont poussé les opérateurs du transport à recourir massivement au mode terrestre. Et pendant ce temps, l’outil fluvial a vieilli, les investissements comme les clients ont été insuffisants et une spirale peu vertueuse a mis de côté la voie fluviale. Aujourd’hui, la route et le fer montrent leurs saturations, leurs faiblesses et le fleuve, grandement sous-utilisé, a une chance formidable à saisir d’autant qu’à ses atouts propres s’ajoutent les contraintes environnementales renforcées par le Grenelle de l’environnement. «Face à ces constats, il faut que chacun des ports entre Lyon et la mer joue à nouveau en commun leur partition et qu’ils apprennent à se parler», explique Noël Comte, pour défendre l’idée de la création de ce comité qui a heurté certains professionnels et opérateurs de transport voyant encore une couche s’ajouter au mille-feuille de structures créées dont la Communauté portuaire de Lyon, Medlink, par exemple. M. Comte se veut rassurant en évoquant la complémentarité et en insistant sur le fait qu’il faut faire valoir collégialement et de façon cohérente le mode fluvial.

«Une politique offensive de conquête des trafics»

© LYON TERMINAL
© LYON TERMINAL


Toujours très concerné par la formation, il insiste aussi sur ce point pour attirer plus de jeunes diplômés vers les métiers de la voie fluviale. Il note avec plaisir la réactivation par TLF de la commission fluviale qui avait disparu.
Le comité rassemble les ports intérieurs, les ports maritimes et les gestionnaires du réseau fluvial. Les signataires marquent leur volonté de renforcer l’efficacité du réseau des ports et de mener une politique offensive de conquête des trafics.

Sur le champ de l’opérationnel

Les partenaires doivent se placer sur le champ de l’opérationnel. Ils doivent ainsi partager une vision stratégique du développement portuaire du bassin, mener ensemble une politique active de conquête de nouveaux trafics en communalisant leurs actions, notamment dans le domaine de la prospection commerciale, coordonner les politiques d’exploitation afin d’accroître la pertinence et l’efficacité des réponses aux chargeurs, favoriser l’émergence de solutions innovantes, améliorer l’efficacité du passage portuaire maritime et mutualiser certains moyens afin d’accroître leur efficience.
De la capacité des ports intérieurs à fédérer leurs stratégies autour d’objectifs partagés, et à répondre de manière coordonnée, à l’échelle du bassin, aux besoins des chargeurs, dépend leur capacité à capter de nouveaux flux et à générer du report modal. A minima, il faudrait que le trafic double d’ici 2020.

Annick Béroud

Lundi 21 Novembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Décembre 2011 - 14:05 Le Pil’es poursuit ses actions pour la logistique


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse