Commande géante pour Boeing à Farnborough


Le salon aéronautique de Farnborough s'est ouvert lundi 9 juillet dans une relative morosité avec une seule commande géante évaluée à 7,2 milliards de dollars, annoncée par Boeing, qui confirme ainsi l'intérêt des compagnies pour son futur 737 Max.


© Boeing
© Boeing
La société américaine de location d'avions Air Lease Corporation (ALC) a acheté 75 moyen-courriers 737 Max, version remotorisée du best-seller du constructeur américain qui concurrence l'A320 Neo. "Nous commencerons à prendre livraison des premiers appareils Max en 2018", a précisé le patron d'ALC, Steven Udvar-Hazy, qui, après avoir été très critique, a finalement été séduit par les modifications apportées par Boeing pour améliorer les performances de l'avion. Il s'agit de la première commande du Max par une société de leasing. À ce jour, Airbus a recueilli plus de 1.400 commandes fermes pour le Neo, dont les premiers exemplaires sont attendus fin 2015, deux ans avant le Max. Avec la commande d'ALC, Boeing monte à 549 commandes fermes mais compte des centaines d'engagements à confirmer.

"Air Lease Corporation commande 75 B737 Max"


Le PDG d'Airbus, Fabrice Brégier, a promis que le constructeur européen ne serait pas en reste. "Il y aura de belles commandes mais il est prématuré de divulguer les noms des clients parce que les contrats sont encore en train d'être discutés", a-t-il déclaré. "Cela nous consolidera sur notre objectif cette année qui est d'être autour de 650 commandes sur l'ensemble de l'année 2012", a-t-il ajouté. "Après plus de 1.400 en 2011, on devrait dépasser 2.000 commandes sur deux ans", a-t-il souligné. Quelques heures plus tard, Airbus annonçait une commande de quatre A321 Neo par la deuxième compagnie israélienne Arkia Israeli Airlines, d'une valeur de 453 millions de dollars au prix catalogue. À défaut de commandes spectaculaires, le directeur commercial d'Airbus, John Leahy, a annoncé le lancement d'une version améliorée de son long-courrier A330, dont la capacité d'emport sera portée à 240 tonnes pour mieux concurrencer le B787 Dreamliner. "Concrètement, ce nouvel A330-300 pourra désormais relier Londres à Tokyo, Francfort au Cap, Pékin à Melbourne, Pékin à San Francisco, Kuala Lumpur à Paris et Los Angeles à Dublin", a ajouté le constructeur. John Leahy a précisé que "le design serait finalisé en 2013 et 2014 avant la mise en service prévue à l'été 2015".

IAG va aider le chinois Comac

Malgré la suprématie incontestée de Boeing et Airbus, d'autres constructeurs essaient de se frayer un chemin sur le marché lucratif des monocouloirs. Et certaines compagnies n'hésitent pas à leur prêter main forte. Le groupe aérien International Airlines Group (IAG), maison mère de British Airways et Iberia, a ainsi fait savoir lundi qu'il allait coopérer avec le constructeur chinois Comac pour l'aider à développer son futur moyen-courrier C919. "Il est important pour nous de travailler avec tous les constructeurs pour nous assurer que les nouveaux avions satisfont nos compagnies aériennes et leurs clients", a expliqué un porte-parole d'IAG. Le protocole d'accord entre le groupe aérien et Comac étend un précédent accord, datant de juillet 2010, qui concernait British Airways seule à l'époque. Le C919, dont la version de base doit permettre le transport de 168 passagers sur 4.075 km, sera le premier avion de ligne commercial de construction chinoise produit à grande échelle. Le début de sa commercialisation est prévu à partir de 2016. IAG exploite pour l'instant des appareils d'Airbus, de Boeing et du brésilien Embraer. L'équipementier Zodiac a pour sa part indiqué avoir signé un contrat pour le système de gestion de l'eau et de déchets de ce futur avion chinois.

Delphine Touitou et Patrick Rahir

Mardi 10 Juillet 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse